• Accueil
  • Nos Unes
  • Soro Penatirgué (Président ANACACI) : « Nous voulons les états généraux de la filière café-cacao »

Soro Penatirgué (Président ANACACI) : « Nous voulons les états généraux de la filière café-cacao »

samedi, 28 juillet 2018 09:47
Le président de l'ANACACI, M. SORO au centre Le président de l'ANACACI, M. SORO au centre Crédits: Salif D CHEICKNA

Le président de l’Anacaci a estimé que ces états généraux permettront de donner une meilleure orientation à la filière et aux paysans de vivre  fruit de leur labeur.

Soro Penatirgué (Président ANACACI) : « Nous voulons les états généraux de la filière café-cacao »

Le président de l’Association nationale des coopératives agricoles de Côte d’Ivoire (Anacaci), Soro Penatirgué, par ailleurs, ingénieur qualité a plaidé, le 27 juillet 2018,  à Abidjan-Angré, pour un diagnostic de la filière café-cacao depuis la mise en place de la nouvelle réforme avec la création du Conseil du café-cacao en décembre 2011.

« Depuis la création du Conseil Café-cacao, il y a sept (7) ans où en nous sommes-nous avec les différentes réformes promises ? », s’est-il interrogé. Pour l’Anacaci, il est impérieux que les acteurs de la filière porte la réflexion sur la bonne gestion du secteur, à travers les missions assignées au Conseil du Café-cacao.

« Nous voulons les états généraux de la filière café-cacao », a réclamé M. Soro, et cela avant l’ouverture de la prochaine de la campagne de la filière. C’est une démarche qualité a-t-il insisté. Et cela, pour éviter que le modèle du conseil café-cacao qui est en train devenir un modèle dans toutes les autres filières agricoles ne conduise pas à des difficultés comme c’est le cas en ce moment.

En observant le fonctionnement du Conseil, M. Soro veut comprendre comment est-ce qu’on peut faire des projections sur ce qui n’est pas matériel alors qu’on est dans un système de stabilisation ? Pour lui, la réforme de la filière café-cacao n’est pas terminée puisque les acteurs attendent toujours la mise en place d’une « interprofession forte et assise sur des organisations de producteurs crédibles ».

Poursuivant, le président de l’Anacaci a estimé que ces états généraux permettront de donner une meilleure orientation à la filière et aux paysans de vivre  fruit de leur labeur.

L’Anacaci qui est signataire du Pnia2 (Plan national d’investissement agricole) est un réseau composé de 745 sociétés coopératives doté d’un conseil d’administration. Elle regroupe des coopératives productrices de cacao, de café, d’anacarde, de coton et toutes autres productions agricoles.

Salif D. CHEICKNA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 239 times Last modified on samedi, 28 juillet 2018 10:09