Print this page

Semaine nationale de la propreté 2018: Message du gouvernement délivré par Anne Ouloto

mardi, 31 juillet 2018 19:52
Semaine nationale de la propreté 2018: Message du gouvernement délivré par Anne Ouloto Crédits: DR

Ivoiriennes, Ivoiriens, chers Compatriotes, chers amis de la Côte d’Ivoire

Une « Semaine Nationale de la Propreté »  a été instituée par le Gouvernement du 1er au 06 août de chaque année.

La célébration de cette semaine a pour objectif de contribuer à élever à un niveau satisfaisant, la conscience individuelle et collective en faveur d’un cadre de vie sain, par la promotion de la propreté. Elle s’inscrit donc dans le cadre général de la politique du Gouvernement en matière de propreté et d’esthétique, et vise à emmener tout le corps social, par la sensibilisation, à s’impliquer davantage et à agir ensemble ou individuellement, pour un cadre de vie propre, sain et beau.

Le thème retenu pour cette 3ème édition est « Un cadre de vie propre et sain, ma responsabilité au quotidien ». Il met un accent particulier sur le rôle central que chacun de nous doit jouer dans la protection de la salubrité de notre cadre de vie, et notre responsabilité dans la lutte contre la malpropreté et l’insalubrité.

Chers compatriotes, Chers amis de la Côte d’Ivoire,

La problématique de la propreté et de l’esthétique touche l’ensemble des villes et communes de notre pays. La beauté, la netteté et l’esthétique qui caractérisaient jadis toutes nos villes, nos quartiers, nos maisons et tous nos lieux de travail, ont, au fur et à mesure, fait place, à une dégradation inacceptable.

Les règles élémentaires de propreté et d’hygiène sont constamment foulées au pied. Au point où la malpropreté semble désormais la chose la mieux partagée des ménages, des écoles, des lieux de travail, des lieux de restauration collective, des établissements sanitaires, des gares et même des administrations publiques et privées.

Chers compatriotes, Chers amis de la Côte d’Ivoire,

Face à cette situation qui ternit l’image de notre pays, menace notre santé, compromet le tourisme et met à mal nos efforts de développement, nous devons impérativement agir ensemble et de façon énergique pour lutter avec détermination contre la malpropreté et la dégradation de l’esthétique de notre cadre de vie.

Notre action commune contre l’insalubrité a bien démarré et doit se poursuivre se renforcer davantage, dans la discipline, en toute responsabilité.

Chers compatriotes, Chers amis de la Côte d’Ivoire,

La propreté doit façonner notre quotidien et faire de nous des citoyens modèles et modernes, en bonne santé.

Plus qu’une « festivité », cette Semaine Nationale de la Propreté doit être perçue comme l’amorce d’un profond changement de paradigme, expression d’un contrat social qui met en exergue notre responsabilité et notre rôle dans la promotion de la propreté et la beauté de notre cadre de vie.

Pendant ces 6 jours, nous devrons tous marquer une pause et jeter un regard attentif sur les conséquences de nos incivilités sur notre cadre de vie, sur notre santé et  notre bien-être.

J’invite au nom du gouvernement, chacune et chacun, à son niveau, à jouer le rôle qui est le sien pour inverser la tendance.

Je voudrais également saisir cette opportunité pour féliciter toutes celles et tous ceux qui, dans un élan citoyen, par leurs initiatives et leur engagement, contribuent chaque jour à la promotion de la propreté et à l’éclat de notre pays.

J’exhorte toute la population au sens de la responsabilité et du civisme, ainsi qu’à l’adoption de bons réflexes et de bons gestes.

Il nous faut impérativement revenir à nos fondamentaux :

Jeter nos déchets dans les poubelles ;

Éviter d’éliminer les eaux usées dans les caniveaux et sur la route ;

Balayer et nettoyer nos espaces de vie et de travail à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments ;

Entretenir et embellir nos rues ;

Réparer les fissures, repeindre et entretenir les façades extérieures de nos habitations et lieux de travail ;

Éviter de déféquer et d’uriner à l’air libre ;

Éviter de troubler la quiétude du voisinage en particulier la nuit et pendant les heures de repos.

L’adoption de ces fondamentaux devra désormais façonner notre quotidien.

Oui, Chers compatriotes, Chers amis de la Côte d’Ivoire,

La propreté c’est l’affaire de tous.

Chacun à son niveau, là où il habite, là où il travaille, doit sensibiliser son entourage, éveiller les consciences pour le respect par tous, des règles élémentaires de salubrité et d’hygiène.

C’est à ce prix que les effets de la politique du Gouvernement en matière de promotion de propreté et du bien-être seront durables,  avec plus d’impacts positifs sur la santé des populations, sur leur confort et bien entendu, sur l’image et le développement de notre pays.

Vive la Côte d’Ivoire émergente et propre.

Bonne fête de l’indépendance à toutes et à tous.

Je vous remercie.

Anne Désirée Ouloto
ministre de la Salubrité et de l’Assainissement.

Read 381 times Last modified on mardi, 31 juillet 2018 20:05