• Accueil
  • Nos Unes
  • Sécurité maritime: ‘’Obangame express 2019’’ a démarré ce jeudi

Sécurité maritime: ‘’Obangame express 2019’’ a démarré ce jeudi

jeudi, 14 mars 2019 20:51
Les responsables des marins et les participants à ‘’Obangame express 2019’’. Les responsables des marins et les participants à ‘’Obangame express 2019’’. Crédits: DR

Du 11 au 22 mars, les capacités opérationnelles des marins seront renforcées à travers des manœuvres en mer pour faire échec aux activités illégales dans le Golfe de Guinée.

La base navale de la marine de Locodjro à Attécoubé a abrité ce jeudi 14 mars, la cérémonie de lancement d’‘’Obangame express 2019’’. Cet exercice militaire sous-régional qui se déroule du 11 au 22 mars, se tient également dans les autres pays du golfe de Guinée.

L’un de ses objectifs, selon le contre-amiral N’Guessan Kouamé Célestin, est de faire en sorte que les cadres de la marine des Etats comme le Sénégal, le Cameroun, le Ghana, le Togo, le Benin, la Guinée… se parlent, se fréquentent, échangent quotidiennement les informations, et prennent des initiatives en vue de faire face aux enjeux de sécurité dans les espaces maritimes en commun.

‘’Obangame’’ qui veut dire « mettons-nous ensemble », en fang, une langue du Cameroun, est une initiative du commandement américain pour l’Afrique (Africom) avec l’appui d’autres puissances et institutions régionales.

Elle est caractérisée par les manœuvres militaires rudes en mer.  Raison pour laquelle, le chef d’état-major de la Marine, N’Guessan Kouamé Célestin, a lancé un appel aux responsables des marines africaines pour que ce genre d’exercice pratique « portant sur la sécurité maritime soit plus fréquent pour penser d’une part les stratégies mises en place, et d’autre part, adopter les procédures pour atteindre nos objectifs ».

Le général de brigade aérienne, Koffi N’Guessan Alfred, chef d’état-major de l’armée de l’air, s’est félicité de cette initiative à travers laquelle les Etats-Unis soutiennent la Côte d’Ivoire dans la lutte contre la pêche illicite, la piraterie maritime et d’autres activités illégales dans le Golfe de Guinée.  Il représentait le général de division, chef d’état-major général des armées, Lassina Doumbia, à cette cérémonie.

A ce titre, il a dit toute sa joie de voir le Maroc, le Canada, la France  rejoindre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire dans le cadre de cet exercice maritime annuel. « La sécurité maritime n’est pas seulement une affaire générale. Elle nécessite une approche multinationale », a-t-il précisé. Avant de remercier le gouvernement américain pour le renforcement des capacités opérationnelles des forces armées, notamment celles de la Marine nationale.

Le lieutenant-colonel, Wes Chaney, attaché de défense des Etats-Unis, a informé que ‘’Obangame express’’ vise à parfaire la coopération régionale et améliorer les stratégies de mutualisation des moyens de lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée.

La phase pratique de cet exercice militaire débute aujourd’hui avec des manœuvres en mer.

Le directeur général du Port autonome d’Abidjan, Hien Sié Yacouba, était présent à cette rencontre.

KANATE MAMADOU

Read 175 times Last modified on jeudi, 14 mars 2019 23:33