Région de Gbêkê: Tuo Fozié dit mesurer l’ampleur de la tâche à lui confiée
  • Accueil
  • Nos Unes
  • Région de Gbêkê: Tuo Fozié dit mesurer l’ampleur de la tâche à lui confiée

Région de Gbêkê: Tuo Fozié dit mesurer l’ampleur de la tâche à lui confiée

mercredi, 22 août 2018 17:17
Région de Gbêkê: Tuo Fozié dit mesurer l’ampleur de la tâche à lui confiée Crédits: Charles Kazony

A son prédécesseur, le préfet hors grade Konin Aka qui n’a pu faire le déplacement, il a rendu un hommage à la hauteur des sacrifices consentis pour redonner vie à l’administration dans une ville considérée comme la capitale de la rébellion.

Région de Gbêkê: Tuo Fozié dit mesurer l’ampleur de la tâche à lui confiée

Nommé préfet de la région de Gbêkê, préfet du département de Bouaké, le 6 août dernier, Tuo Fozié a été installé officiellement dans ses nouvelles fonctions, ce mercredi 22 août 2018, à Bouaké, au cours d’une cérémonie, par Nassa Dakoury, inspecteur général des services de l’administration du territoire, au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, représentant Sidiki Diakité, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. 

Le tout nouveau préfet de la région de Gbêkê, préfet du département de Bouaké, a été présenté à la population par le représentant du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, au cours d’une cérémonie qui a eu pour cadre la salle de conférences, de la mairie de Bouaké, ex-Onuci.

C’est la voix nouée par l’émotion que Tuo Fozié a pris la parole pour dire toute sa gratitude au Président de la République, Alassane Ouattara, ainsi qu’au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, pour sa nomination à la tête de la région de Gbêkê. « Je voudrais rassurer le Président de la République, Alassane Ouattara que je m’impliquerai avec détermination et abnégation à la tâche afin d’être à la hauteur de la confiance qu’il a bien voulue placer en moi », a-t-il dit.

A son prédécesseur, le préfet hors grade Konin Aka qui n’a pu faire le déplacement, il a rendu un hommage à la hauteur des sacrifices consentis pour redonner vie à l’administration dans une ville considérée comme la capitale de la rébellion. « Je lui rend un hommage pour l’immense travail de stabilisation et de remise en ordre du système administratif ici à Bouaké. Vous (Ndlr: Konin Aka) avec vos collaborateurs, vous avez préservé l’essentiel, à savoir la paix », a-t-il affirmé.

Aussi a-t-il félicité tous ses collaborateurs qui l’ont épaulé dans sa délicate tâche non sans solliciter leur franche collaboration à ses côtés. « Chers collaborateurs, pour que nous puissions pérenniser l’immense œuvre que vous avez réalisée avec mon cher doyen (Ndlr: Konin Aka), je voudrais pouvoir également compter sur vous », a-t-il fait savoir. Tout en mesurant l’ampleur de la tâche à lui confiée, il s’est dit confiant de pouvoir relever le défi du fait qu’il reste convaincu qu’il sera entouré d’hommes et de femmes d’expérience.

Auparavant, Nassa Dakoury a mis le nouveau préfet de la région de Gbêkê face à ses responsabilités. « M. le préfet Tuo Fozié, vous venez à la tête de cette circonscription à un moment délicat de l’histoire de notre pays. Tout comme le gouvernement, la population place beaucoup d’espoir en vous », lui a-t-il dit.

Toutefois, l’inspecteur général des services de l’administration du territoire s’est dit rassurer du fait que le nouveau préfet n’est pas seul dans cette mission. Ce, d’autant plus que les deux secrétaires généraux, le maire de Bouaké…seront à ses côtés pour l’épauler.

Rappelons que Tuo Fozié était précédemment préfet de la région du Boukani, préfet du département de Bouna.

CHARLES KAZONY
CORRESPONDANT REGIONAL       

Lu 325 fois Dernière modification le lundi, 27 août 2018 09:09