• Accueil
  • Nos Unes
  • Présidence de l’Assemblée parlementaire francophone: Amadou Soumahoro élu par acclamation

Présidence de l’Assemblée parlementaire francophone: Amadou Soumahoro élu par acclamation

mercredi, 10 juillet 2019 12:51
Présidence de l’Assemblée parlementaire francophone: Amadou Soumahoro élu par acclamation Crédits: Véronique Dadié

Le rideau est tombé le mardi 9 juillet, sur la 45e session de ces assises au Sofitel Abidjan hôtel ivoire.

Chaise musicale à la présidence l’Assemblée parlementaire de la francophonie (Apf). François Paradis, président sortant de cette organisation interparlementaire, a cédé hier son siège à Amadou Soumahoro. La passation des charges entre les deux personnalités à ce poste hautement important a eu lieu lors de la cérémonie de clôture de la 45e session de ces assises à Abidjan Sofitel hôtel ivoire sis à Cocody.

A peine élu par acclamation, le nouveau patron de l’Apf qui a eu droit à une standing ovation de la part de l’assistance, a dit mesurer le poids de cette nouvelle responsabilité et s’est engagé à donner plus d’éclat à cette assemblée des peuples francophones en faisant la promotion de la démocratie, de l’état de droit et des droits de la personne.

« Je mesure l’honneur qui m’est fait à l’aune de la responsabilité que cette fonction confère. C’est pourquoi, je m’engage à mener mon action dans le droit fil des sillons tracés par les pères fondateurs », a-t-il promis.

Amadou Soumahoro, par ailleurs président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, pour mener à bien sa mission, a invité ses pairs à l’accompagner, à le soutenir et surtout à travailler et à fédérer leur énergie pour faire de l’Apf l’une des organisations les plus dynamiques qui militent véritablement à la prise en compte des aspirations des peuples et des pays membres.

« C’est pourquoi, je lance un appel à tous, en vue de la révision de notre plan stratégique, afin de poser les jalons de nos actions futures, en ayant à l’esprit la construction d’une véritable communauté francophone, dont les interventions profitent pleinement aux populations de nos pays », a-t-il insisté. Puis d’ajouter : « Vous le voyez bien, mon ambition pour l’Apf est grande, et je voudrais pouvoir compter sur chacune et chacun de mes pairs, et sur tous les parlementaires francophones, pour le rayonnement de notre institution ».

Amadou Soumahoro, tout heureux de succéder à François Paradis, le président de l’Assemblée nationale du Québec, a dit placer son mandat sous le signe de la promotion de cette structure interparlementaire.  Il a, dans cette perspective, appelé les parlementaires à travailler de concert en vue de poser solidement les jalons de l’Apf et à planifier les stratégies pour la dynamiser davantage.

Le tout nouveau président de l’Afp a pris l’engagement d’inscrire le consensus, le dialogue et la consultation au cœur de ses actions et décisions. « (…) Je m’engage à mener mon action dans le droit fil des sillons tracés par les pères fondateurs. Dans cette même logique, et conformément à ma posture, je continuerai d’user du dialogue, afin de ramener tous les députés ivoiriens à la table des discussions, pour continuer à travailler main dans la main », a-t-il fait savoir.

Amadou Soumahoro, après sa consécration, a été élevé au grade de Grande croix de l’Ordre de la Pléiade. François Paradis, après l’avoir décoré, lui a remis les insignes de cette distinction.

Honoré d’avoir posé cet acte, celui-ci a rassuré son successeur de sa disponibilité, de son soutien et de son appui. « Je vous assure de la collaboration du Québec et celle du secrétariat de l’Apf pour vous aider à accomplir votre mission. L’ensemble des parlementaires seront également présents pour vous accompagner », a-t-il rassuré.

Jacques Krabal, le secrétaire général de l’Apf, a également félicité celui qui préside désormais aux destinées de leur organisation. Il a promis de travailler sous ses ordres pour le rayonnement de cette assemblée consultative de la Francophonie.

KANATE MAMADOU