Print this page

Polémique sur le Premier ministre: Adjoumani dénonce « les faux débats » d’une opposition en déroute

dimanche, 19 mai 2019 20:04

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, qualifie de « faux débats » les interrogations en forme de procès en sorcellerie formulées récemment contre le chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly.


Dans une interview à un confrère, le porte-parole du Rhdp affirme que ces auteurs « à bout de souffle » sont à la recherche d’un « second souffle ». Il y a quelques jours, un article d’un journal proche du Pdci-Rda d’Henri Konan Bédié s’était interrogé sur le caractère « présidentiable » ou pas du Premier ministre en fonction. Kobenan Kouassi Adjoumani y voit la main de l’opposition.

En particulier « le Pdci de Daoukro » qui, après avoir perdu la bataille de la remobilisation, cherche à distraire l’opinion avec de « faux débats ».  Et c’est aussi une manœuvre de diversion de ce parti pour masquer sa « totale déroute ».

En suscitant de tels débats contre le Premier ministre, à travers la presse, le Pdci de Daoukro, aux yeux du ministre Ressources animales et halieutiques, démontre par là qu’il y a un réel problème « de gouvernance » et « d’approche stratégique ».

 Le porte-parole du Rhdp va jusqu’à demander au Pdci de revenir dans sa « famille naturelle » du Rhdp. Ainsi, il sera fondé à s’intéresser à ce qui va se passer en 2020 au Rhdp. Et l’on comprendrait mieux sa préoccupation sur le choix du candidat de la majorité présidentielle. D’ici là, la foi du ministre est faite sur la mauvaise foi de cette partie de l’opposition qui, « apeurée », serait réduite à aller de polémique en polémique.

Après le supposé troisième mandat du Chef de l’Etat, elle se serait trouvée ainsi un autre sujet absurde. Aller « se jeter dans les bras » de l’ancien Président, Laurent Gbagbo, pour combattre le Rhdp n’est pas, selon lui, la moindre des absurdités de cette opposition issue du Pdci d’Henri Konan Bédié. « Aujourd’hui, au Rhdp, ce qui nous préoccupe, c’est le rassemblement, la cohésion sociale, la paix, la stabilité politique et le bien-être des Ivoiriens.

 Et le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, président du directoire du Rhdp, s’inscrit dans cette dynamique », tranche Kobenan Kouassi Adjoumani qui dénonce, au passage, « certains politiques assoiffés » qui œuvrent de façon « machiavélique » à opposer les communautés à Béoumi.

Benoit HILI