Print this page

Ordonnance d’amnistie/Les évêques aux bénéficiaires : “ Cultivez un esprit patriotique favorisant la paix des cœurs’’

vendredi, 17 août 2018 09:41
Mgr Antoine Koné Mgr Antoine Koné

Mgr Antoine Koné,  président de la commission épiscopale pour la pastorale sociale, a remercié le Chef de l’État et adressé un message aux bénéficiaires de l’amnistie.

Ordonnance d’amnistie/ Les évêques aux bénéficiaires : “ Cultivez un esprit patriotique favorisant la paix des cœurs’’

Dans son discours du 6 août 2018, le président de la république Alassane Ouattara a pris des décisions courageuses en vue de la décrispation du climat social et de la consolidation de la paix. Notamment la signature d’une ordonnance portant amnistie en faveur de 800 compatriotes poursuivis ou condamnés  pour des infractions en lien avec la crise post-électorale de 2010, ou des infractions contre la sûreté de l’etat commises après le 21 mai 2011 ; date de la prestation de serment d’Alassane Ouattara en qualité de président de la république.

Au nom de la paix et de la fraternité, l’évêque a invité toute la classe politique ivoirienne à tenir des discours d’apaisement et à œuvrer véritablement pour la réconciliation. Il a aussi exhorté les bénéficiaires de cette amnistie à cultiver un esprit patriotique favorisant la paix  et l’assainissement du climat sociopolitique.

Ainsi,  ils contribueront fortement avec les autres concitoyens  à la poursuite de la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale. “J’invite singulièrement, avec respect fraternel et citoyen, dans l’action de grâce, les bénéficiaires de cet amnistie, devant être fraternellement accueillis, à cultiver un esprit patriotique favorisant, dans le pardon accueilli et offert, la paix des cœurs et l’assainissement du climat socio-politique.

Ainsi ils contribueront fortement avec les autres concitoyens, et avec leurs qualités, à la poursuite de la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale pour l’unité, dans notre commune et chère Côte d’Ivoire’’ peut-on lire dans la déclaration de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’ivoire. Mgr Antoine Koné, évêque du diocèse d’Odienné, président de la commission épiscopale pour la pastorale sociale de l’église catholique en Côte d’ivoire, au nom de ses pairs, a remercié hier  au siège de la conférence, le Chef de l’Etat pour cette décision porteuse d’espérance.

Il a également encouragé le président Alassane Ouattara,  en sa qualité de père de famille, à continuer à poser les actes qui favorisent concrètement le rassemblement de tous les enfants dans la maison commune, la Côte d’ivoire.

Le prélat a, par ailleurs, souligné que l’église catholique a toujours prôné la réconciliation, le pardon et l’unité entre toutes les filles et fils de la Côte d’ivoire. «Aussi  est-ce avec insistance que j’exhorte tous les Ivoiriens à continuer à travailler au pardon mutuel pour le relèvement du pays, et la restauration d’un climat de paix dans cette belle contrée qui a tant besoin de tous ses enfants pour sa reconstruction et son développement ».

Mgr Antoine Koné avait, autour de lui, le père Charles Olidjo, secrétaire national de la commission justice et paix, et la pastorale des prisons et les membres du bureau.

MARIE-ADÈLE DJIDJÉ

Read 224 times Last modified on vendredi, 17 août 2018 09:47