• Accueil
  • Nos Unes
  • BEPC : Les oraux démarrent avec "3 heures de retard" au collège moderne de Cocody

BEPC : Les oraux démarrent avec "3 heures de retard" au collège moderne de Cocody

mardi, 04 juin 2013 14:01

[04-06-2013. 14h00] Ce mardi matin, 308.827 candidats en classe de troisième doivent affronter les épreuves orales du Brevet d’études de fin de premier cycle (Bepc)  sur toute l’étendue du territoire national. Au centre du collège moderne d'Abidjan-Cocody, les épreuves ont démarré aux environs de 11 heures.

BEPC : Les oraux démarrent avec "3 heures de retard" au collège moderne de Cocody

« Il était prévu onze enseignants interrogateurs. Pour l’heure, seulement sept se sont présentés. Ce déficit cause un préjudice aux candidats. Parce que les élèves présents devront attendre à ce que les enseignants disponibles finissent avec les candidats qui leur sont affectés avant d’espérer leur tour », a relevé Kakou Paul, chef du secrétariat du centre du collège moderne de Cocody. Avant de préciser que son centre accueille 719 candidats.


L’absence de certains enseignants et des ratés administratifs sont à la base des dysfonctionnements, selon M. Kakou. En effet, a-t-il expliqué, « nous n’avons pas commencé à 8H30 parce que le chef de centre avait été convoqué à la Dren. Il devait récupérer des listings. Nous venons à peine de nous installer. Les premiers élèves ne sont pas encore passés (Ndlr. Il était 11h passé). Nous démarrons avec un retard de trois heures", a-t-il déploré.


« Si tous les enseignants étaient présents, les enfants seraient tous occupés, selon la répartition initiale que nous avons mise en place. Nous n’aurions pas eu de problèmes. Nous aurions évité ce décalage horaire. Au lieu de rentrer à 14 heures ou 15 heures,  les enfants seront obligés d’attendre jusqu’à 18 heures pour regagner leur domicile » afin de continuer leurs révisions, a indiqué M. Kakou.


Les candidats, eux, sont d'avis avec le secrétaire général du centre. Goune Chancelle témoigne: « nous sommes arrivés très tôt ce matin pour subir les épreuves orales du Bepc. Nous avons constaté qu’il n’y a pas de professeurs. Nos noms ne figurent pas sur les listes. Quand nous nous sommes renseignés, nous avons appris que les salles disponibles sont insuffisantes. On nous demande d’attendre. Nous commençons à être fatigués à force de patienter ».


Démarrées ce mardi, les épreuves orales du Brevet d’études de fin de premier cycle (Bepc) se dérouleront jusqu’au 07 juin sur toute l’étendue du territoire. Les épreuves écrites sont prévues du 11 au 12 juin prochain.


Isabelle Somian
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.