• Accueil
  • Nos Unes
  • Mécanismes de la dette intérieure: L’Agence Côte d’Ivoire PME et le PDESFI instruisent les acteurs des PME

Mécanismes de la dette intérieure: L’Agence Côte d’Ivoire PME et le PDESFI instruisent les acteurs des PME

mercredi, 03 juillet 2019 10:41

L’Agence Côte d’Ivoire PME en partenariat avec le Programme de développement du secteur  financier (Pdesfi) a organisé un atelier  et de formation  en direction des Petites et moyennes entreprises. La procédure et le délai de règlement de la dette publique  étaient au centre de cette formation qui a regroupé une soixantaine de Pme, le 2 juillet 2019, à Dream factory, l’incubateur public de l’Agence Ci Pme, à Abidjan-Riviera-Palmeraie.

Selon Salimou Bamba, cet atelier vise à renforcer les capacités des Pme sur le circuit d’exécution de la dépense publique. Mieux, dira-t-il, il s’agit d’une part de sensibiliser les participants sur le processus de règlement des marchés. Et d’autre part, de présenter la structuration de la dette intérieure, les procédures ad hoc, les modes de règlement des litiges liés à la dépense publique.

Poursuivant, il a souligné que les participants seront instruits également sur les dispositions législatives et règlementaires mise en place pour réduire le délai de paiement de la dette intérieure publique.

Ce fut l’occasion pour le premier responsable de l’Agence Côte d’Ivoire Pme d’expliquer que le Cercle d’échanges sectoriel qu’il a initié est une plateforme mise sur pied pour mieux sensibiliser les Pme dans divers domaines pour les rendre plus performantes. « L’Agence Côte d’Ivoire Pme continuera, sous l’égide du Secrétariat d’Etat chargé de la Promotion des Pme, de développer et mettre  en œuvre des outils stratégiques, pour promouvoir les Pme et renforcer leur compétitivité. Dans ce sens, plusieurs autres activités sont prévues avec le Pdesfi dans le cadre du Cercle d’échanges et avec des partenaires au développement, pour apporter des réponses spécifiques aux besoins des Pme », a promis M. Bamba.

La complexité du circuit de règlement de la dette publique en Côte d’Ivoire est une réalité, selon des responsables des Pme. Qui reconnaissent, par ailleurs que cela dénote d’un déficit d’information. C’est d’ailleurs pourquoi, dira le Secrétaire exécutif du Pdesfi, Siaka Fanny que l’Etat a décidé de « s’attaquer à la question du déficit d’information des Pme sur les procédures de paiements publiques ».

A l’en croire, cet atelier vient à point nommé pour faire connaître les procédures des dépenses publiques et surtout informer  les acteurs du secteur des Pme. Et cela, pour mieux renforcer la confiance avec l’Etat qui est leur principal partenaire. « Le délai moyen d’apurement de paiement des créanciers des entreprises au titre de la gestion 2018 n’excède pas les 90 jours à partir de leur date de prise en charge dans les livres du Trésor public », a tenu à préciser M. Fanny.

Poursuivant, il a indiqué l’importance des Pme dans le tissu économique de  la Côte d’Ivoire. « En Côte d’Ivoire, le tissu des Pme représente une part importante de l’économie iavec environ 90% des entreprises, 20% du Pib, 12% de l’investissement national et joue un rôle crucial dans le domaine social avec environ 23% des emplois modernes », a-t-elle expliqué.

A noter que les deux thématiques relatives à la « bonne maitrise du circuit de paiement de la dette intérieure… » et au « contentieux dans le règlement de la dépense publique » ont été respectivement animées par le Payeur général du  Trésor, Cissé Kader et l’Agent judiciaire du Trésor.

Salif D. CHEICKNA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.