• Accueil
  • Nos Unes
  • Mairie du Plateau/Le préfet Vincent Toh-Bi à Ehouo Jacques: ‘’Présentez-vous en rassembleur pour relever les défis’’

Mairie du Plateau/Le préfet Vincent Toh-Bi à Ehouo Jacques: ‘’Présentez-vous en rassembleur pour relever les défis’’

mardi, 26 mars 2019 20:00
Le nouveau maire du Plateau, Ehouo Jacques et ses deux adjoints, après la passation des charges. Le nouveau maire du Plateau, Ehouo Jacques et ses deux adjoints, après la passation des charges. Crédits: DR

La mairie du Plateau a abrité, hier, la cérémonie de passation des charges entre le nouveau maire et le préfet d’Abidjan qui a dirigé, par délégation, la commune pendant 3 mois.

Ehouo Jacques Gabriel a reçu, hier, les pleins pouvoirs pour présider aux destinées de la commune du Plateau. Le préfet d’Abidjan, Vincent Toh-Bi Irié, qui a dirigé, par délégation, cette commune pendant 3 mois, lui a remis le témoin à l’occasion d’une cérémonie de passation des charges dans les locaux de la mairie.

Investi donc officiellement dans ses nouveaux habits, Ehouo Jacques s’est vu transmettre, sous la supervision du préfet hors grade, Dion Frédéric, représentant le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, tous les dossiers afférents à ces nouvelles charges.

Le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi, après l’avoir félicité pour sa brillante élection à la tête du conseil municipal de la cité des affaires, l’a invité à tendre la main à tous, y compris ceux qui l’ont affronté pendant les municipales et à l’élection du conseil municipal.

« Vous êtes jeune. Il y a plusieurs défis qui se présentent à vous. Vous avez fait cette compétition avec un autre jeune, Fabrice Sawegnon. (…)  Les joutes électorales sont terminées. Vous êtes à présent maire. Vous représentez le Président de la République dans votre circonscription.  Il faudra vous présenter en rassembleur, en réconciliateur. Apprenez à oublier, apprenez à avancer et à marcher dans les pas du Président de la République en vue de consolider la paix dans votre commune », a-t-il insisté.

Le préfet d’Abidjan a également conseillé à son jeune frère de ne pas en vouloir aux conseillers municipaux et même aux populations du Plateau qui ne l’ont pas soutenu et voté.  « Les élections sont terminées, je l’ai dit tantôt. Il n’y a plus de couleurs. Il n’y a plus de liste Rhdp, de liste Pdci-Rda. Vous représentez désormais les pouvoirs publics.  Vous savez, vos agents sont divisés. Certains ont voté pour vous. D’autres ne l’ont pas fait. Il faut que personne ne soit sanctionné. (…) Vous n’êtes pas maire d’une tendance particulière. Vous êtes maire pour chaque habitant du Plateau », a-t-il insisté.

Le préfet hors grade, Dion Frédéric, a également appelé Ehouo Jacques à renforcer les liens entre les 440 agents de la mairie et à travailler pour le bien-être de toutes les personnes vivant dans sa commune.

Le premier magistrat du Plateau a promis de mettre en application, le temps de son mandat, les conseils donnés par ces deux autorités. « Le conseil aura pour mission de taire les divergences et les divisions », a-t-il assuré. Avant de tendre la main à Fabrice Sawegon pour travailler au développement du Plateau. Il a également invité Parfait Kouassi à mettre son expérience au service de sa cité.

KANATE MAMADOU