• Accueil
  • Nos Unes
  • Lutte contre les violences sexuelles: L’armée accentue la sensibilisation

Lutte contre les violences sexuelles: L’armée accentue la sensibilisation

vendredi, 13 octobre 2017 08:00
Lutte contre les violences sexuelles: L’armée accentue la sensibilisation Lutte contre les violences sexuelles: L’armée accentue la sensibilisation Crédits: DR

Le chef d’état-major de l’Armée de terre, le général  Kouamé Julien, représentant le Cema, a présidé hier la cérémonie d’installation des points focaux tolérance zéro en matière de violences sexuelles. L’étape d’Abidjan s’est déroulée à l’état-major au Plateau.

Pour le général Kouamé Julien, cette session d’installation des points focaux « zéro tolérance », en matière de violence sexuelle est une  réponse institutionnelle  qui vise  à prévenir des cas de violations des droits de l’homme en général et de violences sexuelles en particulier, imputables aux forces de défense et de sécurité. «  En effet, vous n’êtes pas sans savoir que la Côte d’ivoire a été retirée le 15 mai dernier de la liste de la honte. Liste des pays où les violences sexuelles sont considérées comme une arme de guerre. Ce plan d’action se décline en cinq  axes stratégiques qui sont : -Le renforcement des capacités ;-Le renforcement du cadre institutionnel ;-Le renforcement de la lutte contre l’impunité ;-Le suivi-évaluation des activités et efforts de la lutte ;-Et enfin la communication globale sur ces activités », précise-t-il. 

En effet, l’installation des points focaux  dans les différentes régions militaires du pays  visent à responsabiliser les membres des forces de défense et de sécurité dans la lutte contre les violences sexuelles en tout temps et en tous lieux, à mettre en mission les points focaux à travers une feuille de route  quant aux actions significatives attendues d’elles pour la dissémination de la politique zéro tolérance en matière de violences sexuelles.

Ainsi, les points focaux auront à sensibiliser les éléments des forces de défense et de sécurité intervenant dans leur sphère de compétence. Ces sensibilisations peuvent aussi bien se faire  dans les casernes ou sur les théâtres d’opérations. Enfin, les points focaux auront à animer des mécanismes conjoints de suivi des cas de violations des droits de l’homme…

L’installation des points focaux des autres régions militaires après Abidjan, se fera la semaine prochaine : Korhogo, le 17 octobre, Bouaké le 18 octobre et Daloa le 19 octobre 2017. C’est à l’initiative de l’équipe des Experts Vsc du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et en collaboration avec le Comité national de lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits que s’organisent ces installations des points focaux.

BROU PRESTHONE

Read 448 times Last modified on vendredi, 13 octobre 2017 08:06