• Accueil
  • Nos Unes
  • Lutte contre le cancer: Les radiologues s’autoévaluent pour affronter de nouveaux défis

Lutte contre le cancer: Les radiologues s’autoévaluent pour affronter de nouveaux défis

samedi, 08 décembre 2018 15:43
Lutte contre le cancer: Les radiologues s’autoévaluent pour affronter de nouveaux défis Crédits: DR

Avec de nombreux progrès, le traitement du cancer reste toujours un défi. Les membres de la Siim, ont décidé de retrousser les manches pour faire front.

La Société ivoirienne d’imagerie médicale (Siim) a ouvert, vendredi, les travaux de son 8e congrès autour du thème: « Imagerie Oncologique ». Lesdits travaux qui prennent fin ce samedi se sont penchés essentiellement sur le cancer du foie, du colon, du pancréas, du col et du corps ou de l’utérus, le cancer de la prostate et de l’endomètre, à l’exception du cancer des seins qui, les deux précédentes années, a fait l’objet de réflexions scientifiques pointues.

Ces journées sont en fait des séances de mise à niveau au cours desquelles des radiologues viennent éprouver leurs propres pratiques professionnelles, à la lumière de nouveaux résultats obtenus à l’issue de nouveaux travaux de recherche ou de nouvelles expériences acquises par l’observance des cas pratiques. Ils sont donc de toutes les générations d’auditeurs : des professeurs, des docteurs, des anciens comme des anciens radiologues qui participent à tous les panels et symposiums pour se réactualiser à travers l’acquisition de nouvelles techniques.

Car le défi, c’est de présenter les symptômes radiologiques des différents cancers pour mieux les diagnostiquer. En d’autres termes, il s’agit de savoir apprécier la contribution de la radiologie dans le diagnostic des signes cliniques du cancer. L’Imagerie médicale qui donne des résultats beaucoup plus précis même dans l’analyse d’une cellule moléculaire à fait reculer le réflexe des opérations chirurgicales systématiques. Cependant ces deux méthodes sont superposables.

Les thématiques abordées ont convoqué l’oncologie digestive, l’oncologie génito-urinaire et la neuro-oncologie. Dans les différents ateliers, les tumeurs malignes hépatiques, pancréatiques et des voies biliaires, les tumeurs recto-coliques, ont été présentées et discutées en même temps que les tumeurs ovariennes, les cancers du col et du corps ou utérus, les cancers de l’endomètre, les cancers prostate et Pi-Rads, la pathologie tumorale vésicale. Les cancers malignes Snc, médullaires et méningés puis les tumeurs filières oro-pharyngée-Laryngée n’ont pas été occultés.

Le Pr N’Dri Kouakou, président de la Société ivoirienne d’imagerie médicale (Siim) et son équipe ont organisé ce 8e congrès avec une certaine cohérence dans les activités scientifiques. Ils ont accepté de se décentrer d’eux-mêmes, à la faveur d’un symposium, de se laisser former par une société qui fabrique du matériel médical, mais qui est à la fois un intégrateur de solutions.

Cette société d’origine allemande, Siemens, avec une compétence médicale israélienne avérée, fabrique et vend du matériel médical et biomédical en rapport avec le besoins du client. Elle construit ou réhabilite des structures sanitaires, mais planifie également les besoins de formation du corps médical pour une meilleure utilisation de son matériel et pour s’imprégner des évolutions techniques et technologiques de son domaine de compétence.

L’Entreprise Siemens qui a contractualisé avec le gouvernement ivoirien pour les travaux de réhabilitation et d’équipements en matériels médicaux des hôpitaux de Korhogo, Yamoussoukro, Daloa, Abobo-Nord, Adjamé, yopougon et de Grand-Bassam, se dit disposée avec son démembrement Siemens Heatheneers Belgique, présent depuis 20 ans en Afrique, à combler les besoins en formation et en ressources humaines de qualité, exprimés par la SIIM. Des physiciens médicaux pourront être formés sur place mais aussi dans une école sise au Maroc.

Tous les laboratoires et entreprises de matériels médicaux et biomédicaux qui tiennent des stands, ont également exposé sur les performances et les capacités de leurs équipements pour accroître les capacités techniques et opérationnelles des professionnels réunis en congrès à la faveur des 8es journées Ivoiriennes de l’Imagerie Médicales.

Franck A. Zagbayou