Print this page

Lutte contre la vie chère: La vérification des instruments de mesure démarre le 2 juin

mercredi, 28 mai 2014 14:06

[28-05-2014. 16h00] Selon Souleymane Bakayoko, cette mesure qui vise la protection du consommateur contre la fraude est contenue dans la loi N°62-214 du 26 juin 1962 sur la métrologie.

Lutte contre la vie chère: La vérification des instruments de mesure démarre le 2 juin

La vérification périodique des instruments de mesure destinés aux transactions commerciales démarre le 2 juin prochain sur toute l’étendue du territoire national. C’est ce qu’a annoncé le directeur général du commerce intérieur du ministère du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des Pme, Souleymane Bakayoko, à la salle de conférence dudit ministère, à Abidjan-Plateau.

Selon Souleymane Bakayoko, cette mesure qui vise la protection du consommateur contre la fraude est contenue dans la loi N° 62-214 du 26 juin 1962 sur la métrologie. « En contrôlant tel que prescrit, nous luttons contre la vie chère », a-t-il rassuré.

Pour cette opération,le représentant du ministre Jean-Louis Billon a exhorté les détenteurs d’instruments à réserver un bon accueil aux agents. Car, dit-il, "ils sont juste là pour appliquer la réglementation en matière de métrologie".

Pour s’assurer du bon fonctionnement des instruments de mesure et s’ils respectent les normes recommandées par l’État, les agents vérificateurs sillonneront les lieux de commerce. « Tous les secteurs vont faire l’objet de visite. Que ce soit le secteur de la sécurité, la santé, du commerce, de l’industrie, de l’environnement, etc. », lance le représentant du ministre du Commerce.

La première étape qui se fera en 10 jours, va s’attaquer au contrôle des volucompteurs (instruments de pompage et de distribution de carburant) dans les stations-service à Abidjan. S’en suivra l’étape des instruments de mesure à "grande masse" sur l’ensemble du territoire national, puis le contrôle  des  instruments à domicile (les ponts bascules).

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.