• Accueil
  • Nos Unes
  • Municipales: Soumahoro Farik prône "l’approche participative" à Adjamé

Municipales: Soumahoro Farik prône "l’approche participative" à Adjamé

vendredi, 19 avril 2013 09:18

[19-04-2013. 11h00] "Le développement auquel nous aspirons, ne se fera pas sans vous. Avec le maire Farik, c’est vous et nous qui allons décider de l’avenir de notre commune".

Municipales: Soumahoro Farik prône "l’approche participative" à Adjamé

 

Permettre aux populations de participer aux prises de décisions de la commune, telle semble être la volonté du candidat de la liste espoir, Soumahoro Farik. C’est au cours de son meeting de clôture au stade municipal de Williamsville, le 18 avril 2013, qu’il a exprimé ce vœu.

 

"Le développement auquel nous aspirons, ne se fera pas sans vous. Avec le maire Farik, c’est vous et nous qui allons décider de l’avenir de notre commune", dira-t-il. Pour lui, la mairie d’Adjamé a connu de nombreux problèmes ces dix dernières années. Au sens où la sécurité, les infrastructures sanitaires, le cadre de vie, l’emploi et l’éducation laissent à désirer. La preuve, selon lui, l’hôpital général de la commune est toujours en chantier.

 

C’est pour toutes ces raisons que Ouattara Sékou, le chargé de communication de Farik  soutient : « Pour tracer les sillons du développement de cette commune, il faut adopter la démarche participative. Il faut désormais que les administrés soient au cœur des décisions. Et pour cela le candidat de la liste espoir a promis faire un forum, après son élection. Ce, afin de recueillir les préoccupations des uns et des autres ».

 

En attendant ce forum, le célèbre comédien, Abass, a déjà emboîté le pas au candidat Farik. « Les anciens maires nous ont trahis. M. Farik nous voulons du travail, nous souhaitons que nos femmes aient accès aux crédits pour développer leurs activités ». Tout en appelant à soutenir le candidat de la liste espoir d’Adjamé.

 

Malgré la fine pluie, les coupures d’électricité et les grondements du tonnerre, la mobilisation était totale (des milliers de militants). Les militants arboraient des tee-shirts, des chemises à l’effigie du candidat, dominés par les couleurs orange, blanc et vert.

 

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 1733 times Last modified on vendredi, 19 avril 2013 11:04