• Accueil
  • Nos Unes
  • Jean Louis Billon depuis Sinzêkro S/P Diabo: ''Ceux qui pensent que 2020 est calé, nous leur promettons une immense déception''

Jean Louis Billon depuis Sinzêkro S/P Diabo: ''Ceux qui pensent que 2020 est calé, nous leur promettons une immense déception''

lundi, 22 avril 2019 08:48

Pour la présidentielle de 2020, Jean Louis Billon promet une "immense déception" à ceux qui pensent que ce scrutin est "géré, calé et verrouillé" Jean Louis Billon était Sinzêkro S/P Diabo, le week-end Pascal où il a fait passer le message du président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié.

Votre présence dans le village de sinzêkro, à l’occasion de « Pâquinou » a été l’occasion pour vous de passer un message du Pdci-Rda et de son président Henri Konan Bédié, aux populations.

Effectivement, j’ai saisi l’occasion pour leur faire passer le message du Pdci-Rda et du président Henri Konan Bédié qui est celui de se tenir prêt pour 2020. Parce que le Pdci-Rda s’apprête à reprendre le pouvoir en 2020. Nous allons revenir au pouvoir pour remettre la Côte d’Ivoire sur les rails du véritable développement.

Vous venez de le dire, le Pdci-Rda est prêt à reprendre le pouvoir en 2020. Comment cela sera possible alors que le Rhdp, votre principal adversaire, est en train de phagocyter tous les partis politiques dignes de ce nom ?

Soyons clair, tous les partis politiques sont loin de converger vers le Rhdp. La preuve, le premier parti de Côte d’ivoire, en âge, en présence nationale, en expérience politique, n’a pas rejoint le Rhdp. Je peux vous le dire, le Pdci-Rda conservera son identité propre. Il nous est cher pour que nous le bradions. Nous n’abandonnerons pas le Pdci-Rda. Pour nous, il est donc hors de question que le parti rejoigne le Rhdp. A cet effet, le Pdci-Rda travaille en ce moment avec d’autres partis dans une plate-forme politique nouvelle en vue de mettre en minorité le Rhdp. Ceux qui par contrainte, par menace rejoignent le Rhdp, ne le font pas avec leur cœur...

Selon des rumeurs de plus en plus persistantes, il se dit que vous serez le candidat du Pdci-Rda à l’élection présidentielle de 2020.

N’écoutez pas les rumeurs. Car le Pdci-Rda est un parti bien organisé. Une convention sera organisée et c’est ensemble que nous allons porter notre choix sur le candidat qui sera la tête de liste pour défendre les couleurs de notre parti qui reste bel et bien vivant contrairement à ce que certains veulent faire croire.

Que dites-vous pour rassurer les militants ?

Nous demandons à tous nos militants de garder espoir. Qu’ils soient convaincus que le Pdci-Rda est plus que jamais déterminé. Nous voulons dire à ceux qui affirment que 2020 est géré, calé et verrouillé que nous leur promettons une immense déception. Je vais leur dire qu’on ne verrouille pas un peuple mais on lui garantit ses droits et ses libertés. On ne gère pas un peuple mais on répond à ses attentes. Malheureusement, ceux qui pensent que 2020 est calé avec les Ivoiriens, nous saurons couper et décaler.

Interview réalisée par
CHARLES KAZONY