• Accueil
  • Nos Unes
  • Infrastructures: Abinan livre de nombreux projets réalisés par le conseil régional

Infrastructures: Abinan livre de nombreux projets réalisés par le conseil régional

lundi, 03 avril 2017 15:24
Abinan Pascal mettant sous tension des localités électrifiées. Abinan Pascal mettant sous tension des localités électrifiées. Crédits: Zéphirin Nango

[03-04-17  15h30] Pascal Abinan, ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, par ailleurs président dudit conseil avant son entrée au gouvernement, a conduit lui-même la visite des chantiers.

Infrastructures: Abinan livre de nombreux projets réalisés par le conseil régional

Mettre les projets réalisés à la disposition des populations après quatre années d’exercice et dévoiler les actions programmées. C’est l’objectif visé par le Conseil régional de l’Indénié-Djuablin en entamant une tournée dont la première phase a eu lieu les 1er et 2 avril 2017, dans les sous-préfectures d’Aniassué et d’Amélékia.

Pascal Abinan, ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, par ailleurs président dudit conseil avant son entrée au gouvernement, a conduit lui-même la visite des chantiers. Ainsi, à Anékouadiokro dans la sous-préfecture d’Aniassué, l’émissaire du gouvernement a procédé à la mise sous tension symbolique des six localités électrifiées dans la zone.

Poursuivant, le ministre qui avait à ses côtés Ehouman Boko Hubert, l'actuel président du Conseil régional, a procédé à la remise du site aménagé pour la décharge d’ordures ménagères d’Aniassué. Des tricycles pour l’enlèvement des ordures et du matériel d’assainissement ont été remis aux populations. Dans la même localité, le centre d’action culturelle a été officiellement ouvert.

Du côté de la sous-préfecture d’Amélékia, la mise sous tension symbolique des villages électrifiés dans la zone a été effectuée dans le bourg de Tahakro. A Elinso, le centre de santé intégré dont la construction est achevée, a été visité et remis aux bénéficiaires. Tout comme la brigade de la gendarmerie, la formation sanitaire urbaine et le collège moderne d’Amélékia.

Ces visites ont été assorties de dons de mobiliers et du matériel biomédical. Pour Pascal Abinan Kouakou, toutes ces réalisations répondent à la satisfaction des trois priorités que la structure décentralisée dont il avait auparavant la direction, s’est fixées. Il s’agit, selon lui, de l’éducation, de la santé et des routes. Aussi, à la faveur du meeting de clôture qu’il a animé à Amélékia, Abinan a mis en garde les entreprises qui sont en retard dans les travaux. Il s’est toutefois réjoui du reprofilage de la quasi-totalité des pistes de l’Indénié-Djuablin.

Les secteurs de la santé et de l’éducation ont, selon lui, une fière allure désormais dans l’Indénié-Djuablin. Dans le dernier domaine cité, la construction de cinq nouveaux collèges a été annoncée. Quant au secteur de la santé, Abinan Pascal s’est satisfait de l’ouverture d’une antenne régionale de l’Institut national de formation des agents de la santé (Infas) à Abengourou. Une structure dont les pensionnaires, selon lui, pourront être mis à la disposition des nombreux centres de santé construits ou annoncés par le conseil régional. Une visite de ladite antenne régionale qui compte 130 étudiants a été effectuée.

Zéphirin Nango
Correspondant régional

Restez connecté sur le site web de Fraternité Matin