• Accueil
  • Nos Unes
  • Grève des enseignants: La ministre Kandia explique les "efforts" du gouvernement

Grève des enseignants: La ministre Kandia explique les "efforts" du gouvernement

mardi, 09 avril 2013 19:07
Mme Kandia Camara, ministre de l'Éducation nationale et de l'Enseignement technique, demandant aux enseignants de reprendre le chemin de l'école Mme Kandia Camara, ministre de l'Éducation nationale et de l'Enseignement technique, demandant aux enseignants de reprendre le chemin de l'école Crédits: DR

[09-04-2013. 19h30] Pour elle, le gouvernement a consenti des efforts. « Pour l’heure, ce sont au total 45,9 milliards de francs Cfa qui ont été dégagés pour le secteur de l’éducation-formation ».

Grève des enseignants: La ministre Kandia explique les "efforts" du gouvernement

 

« Nous ne pouvons plus longtemps nous accommoder des arrêts de cours intempestifs des syndicats, si nous voulons emprunter la voie du développement qui s’impose à nous », a déclaré, ce mardi 9 avril, à Abidjan-Plateau, Mme Kandia Camara, ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement technique.

 

Elle réagissait suite à l’arrêt des cours observé par les enseignants, depuis le lundi 8 avril, à l’appel de l’Intersyndicale de l’éducation-formation (Isef).

 

Selon la ministre Kandia Camara, « le gouvernement a payé 25% des effets financiers du reclassement des enseignants à la fin du mois de mars 2013. Ce règlement a été fait, selon elle, avec le rappel des mois de janvier et de février. Ce qui porte à 75% le taux d’exécution des engagements pris par le gouvernement en 2007 ».

 

Aussi, a-t-elle affirmé que le gouvernement atteindra le taux de 100% avec le paiement des 25% restants en 2014. Pour elle, le gouvernement a consenti des efforts. « Pour l’heure, ce sont au total 45,9 milliards de francs Cfa qui ont été dégagés pour le secteur de l’éducation-formation », a-t-elle indiqué. C’est pourquoi, elle a invité les enseignants à reprendre le chemin de l’école. « Car, dira-t-elle, l'école ne saurait souffrir plus longtemps de ces interruption intempestives et répétées ».

 

Par ailleurs, Mme Kandia Camara a rassuré les parents d’élèves des dispositions prises pour que l’école reprenne son cours normal. « Tout auteur d’actes portant atteinte à la bonne marche de l’école, s’expose à la rigueur de la loi », a-t-elle prévenu.

 

Évoquant la situation globale sur le terrain, elle a indiqué que, selon un rapport de l’inspection générale de l’éducation nationale, « le taux de grève s’élève à 40% pour le primaire et à 25% pour le secondaire ».

 

CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Read 2205 times Last modified on mardi, 09 avril 2013 19:51