FPI/Démission d’Agnès Monnet: Voici les raisons

lundi, 25 mars 2019 14:11

La Secrétaire générale du Front populaire ivoirien (Fpi), Agnès Monnet, par un courrier en date du lundi 25 mars 2019, a notifié sa démission à Affi N’Guessan, président de la formation politique.

Revenant sur les raisons qui fondent cette démission, Agnès Monnet explique qu’elle s’était engagée dans une initiative, en vue de l’unité au sein du parti.

Malheureusement, pour elle, à l'analyse des différents communiqués qui ont été publiés après le séjour à Paris d’Affi N’Guessan, elle « n’a pu que faire le constat douloureux de l'échec de cette initiative sienne ». Et d'ajouter, en s'adressant au président du Fpi, « ta dernière conférence de presse subséquente vient compliquer le tableau en jetant la suspicion sur ma démarche. Toute chose qui ne saurait que consacrer la rupture que j'avais redoutée ».

En outre, l’ex-secrétaire générale dit ne pas pouvoir « supporter que la lutte pour la refondation de la Côte d'Ivoire prônée par le Fpi et son leader, le Président Laurent Gbagbo, motivation essentielle de son engagement politique soit transcendée par des ressentiments qui n'ont pour seule vocation que de les éloigner de l'objectif fondamental ».

Notons que la direction du parti avait démenti, dans un communiqué, les rumeurs faisant état de la démission d’Agnès Monnet du Secrétariat général du Fpi.

Edouard KOUDOU
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.