Foncier rural : Les recommandations de Philippe Carter III

Foncier rural : Les recommandations de Philippe Carter III

mercredi, 17 avril 2013 22:54

[17/04/2013. 22h55]La question du foncier est un maillon important dans la réconciliation nationale et le maintien de la stabilité, mais elle est également une question complexe qui exige un équilibre entre les revendications contradictoires et la répartition des rares ressources.

A long terme, il ne sera pas possible de parvenir à la réconciliation nationale sans aborder et résoudre les questions du foncier en commençant à l’échelle nationale. Toutefois, une bonne partie du travail de réconciliation peut être accomplie au niveau des communautés locales, avec les communautés travaillant ensemble pour la résolution pacifique des conflits fonciers’’, c’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire. Mardi, à l’American Corner de Yamoussoukro. Depuis quelque temps, le problème foncier a resurgi dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Certains n’hésitent plus à lier les attaques de Zilebly et Tuobly, en mars dernier, à cette question. Selon le diplomate américain, il y a une possibilité de résolution pacifique de cette équation. Il a également souligné qu’il y a deux éléments primordiaux dans la marche vers la paix. ‘’ La justice et la réconciliation seront donc des éléments importants pour une paix durable en Côte d’Ivoire’’, a-t-il dit. Sur la justice, il a exhorté le gouvernement à poursuivre sa coopération avec la Cour pénale internationale (Cpi). Il a également signifié que les Etats Unis tout comme les autres partenaires internationaux accordait une importance au renforcement du système judiciaire en Côte d’Ivoire. ‘’ Nous soutenons la réhabilitation de 15 tribunaux et avons fourni un soutien technique à la Cellule spéciale d’enquête. Nous nous rendons compte que restaurer la capacité et l’indépendance du secteur judiciaire est une tâche déroutante, et c’est la raison pour laquelle nous allons lancer un important programme d’assistance technique, de formation et de renforcement des capacités au profit du secteur de la justice.’’, a-t-il dit.

Concernant la réconciliation, il a indiqué qu’elle commençait ‘’dans chacune des communautés comme les jeunes, les femmes et les leaders de la société civile qui travaillent à rétablir la confiance’’.

Il a reconnu que beaucoup a été fait pour la consolidation de la paix dans ce pays : ‘’ La Côte d’Ivoire a fait du chemin dans le rétablissement de la stabilité et la création des conditions d’une paix et d’une croissance économique durables.  Aujourd’hui, il y a beaucoup d’investissements nationaux et internationaux dans le pays. Des emplois sont créés et les infrastructures longtemps négligées telles que les routes, les ponts et les services de santé et d’éducation sont reconstruites’’. Il a rassuré les Ivoiriens que les Etats-Unis se tiendront toujours à leurs côtés pour améliorer leur condition de vie.

É. Aboua

 

Lu 1681 fois Dernière modification le mercredi, 17 avril 2013 22:57