• Accueil
  • Nos Unes
  • Fête des mères/Hamed Bakayoko à l’Ecole nationale de gendarmerie: « La femme est le meilleur marabout »

Fête des mères/Hamed Bakayoko à l’Ecole nationale de gendarmerie: « La femme est le meilleur marabout »

samedi, 25 mai 2019 20:25

Lorsque la femme est heureuse dans son foyer, tout marche pour son homme. Tout ce qu’il entreprend est couronné de succès.

L’époux connait des promotions. Toute la famille est heureuse. Les enfants sont épanouis. Mais quand la femme n’est pas contente, et qu’elle se sent malheureuse, et qu’elle souffre dans son cœur, tout se bloque autour de son époux. Plus rien ne marche. Ils a toute sorte de problèmes, la vie est morose à la maison, les enfants ne sont pas épanouis. Vous avez donc tout intérêt à rendre vos épouses et vos mamans heureuses. » Conseils du ministre d’État, ministre de la défense, Hamed Bakayoko, aux gendarmes.

C’était à l’occasion d’une cérémonie organisée ce samedi 25 mai, à l’école de Gendarmerie d’Abidjan Cocody, dans le cadre de la fête des mères, par l’Association des épouses de gendarmes de Côte d’Ivoire, avec à sa tête l'épouse du commandant supérieur de la gendarmerie, Mme Touré Apalo.

Il les a exhortés par conséquent à tout mettre en œuvre pour rendre leurs épouses heureuses. « Cherchez à rendre vos épouses heureuses, au lieu d’aller chez les marabout. Vous devez les choyer. Car, la femme est le meilleur marabout. Ce qu’elle peut faire, le marabout ne peut pas le faire. En tout cas, moi », a-t-il poursuivi. Avant de faire don en tant que parrain de la cérémonie, d’une enveloppe de 5 millions de Fcfa à l’association.

Le ministre d’État, Hamed Bakayoko, avait à ses côtés les autorités de la gendarmerie nationale, avec à leur tête, le général de brigade Alexandre Apalo Touré, le commandant supérieur.

L’épouse de ce dernier a salué cette initiative qui, pour elle, se justifie parfaitement. « Toutes les femmes, et particulièrement, les épouses de gendarmes méritent d’être célébrées. Car, leurs époux, toujours partis du fait de leur mission, n’ont pratiquement jamais le temps pour leurs enfants. C’est l’épouse qui s’occupe de l’éducation des enfants ; Elle mérite donc d’être célébrée », a-t-elle affirmé.

Quelques épouses d’anciens généraux de Gendarmerie, parmi lesquelles Mmes Kassaraté Tiapé Edouard, Touvoly Bi Zogbo Grégoire, Konan Sévérin ont également pris part à la fête.

La fête a été également marquée par des prestations d’artistes, des remises de cadeaux aux mamans, un défilé des épouses de gendarmes.

CASIMIR DJEZOU