• Accueil
  • Nos Unes
  • Ferké: Ouattara annonce une " résolution définitive " de la question de la nationalité

Ferké: Ouattara annonce une " résolution définitive " de la question de la nationalité

dimanche, 07 juillet 2013 16:59

[07-07-2013. 20h00] Cette question, selon lui, a divisé les ivoiriens. Ainsi, pour joindre l’acte à la parole, le président Ouattara a révélé qu’un avant projet de loi a été déposé à l’Assemblée nationale.

Ferké: Ouattara annonce une « résolution définitive » de la question de la nationalité

Au cours de son huitième (8ème) meeting dans le cadre de sa visite d’Etat dans le District des Savanes, le président Alassane Ouattara a annoncé, ce dimanche 7 juillet, à Ferkessédougou qu’il souhaite une résolution rapide et définitive de la question de la nationalité.

Cette question, selon lui, a divisé les ivoiriens. Ainsi, pour joindre l’acte à la parole, le président Ouattara a révélé qu’un avant projet de loi a été déposé à l’Assemblée nationale. Aussi, a-t-il dit, compter sur le président de cette institution afin que ces projets de lois puissent être adoptés.

« Le combat mené par nos aînés et nos jeunes frères pour régler la question de la nationalité doit aboutir », a souligné le président de la République pour qui ce combat a été le sacrifice de Soro Guillaume, président de l’Assemblée nationale et fils de Ferkessédougou.

S’adressant au Chef de l’Etat, le porte-parole de la population s’est voulu clair concernant les doléances. « Nous n'avons pas de livre blanc à vous soumettre, car vous êtes notre fils et vous êtes notre livre blanc », a-t-il dit. Poursuivant  le "tchologo" a remercié Alassane Ouattara pour la confiance qu’il a placé en son fils Soro Guillaume, député de Ferkessédougou.

Alassane Ouattara a demandé pardon aux populations du Tchologo. « Je sais que dans le tchologo, il y a eu beaucoup de souffrances mais je voudrais vous demander de pardonner », a soutenu le Président Ouattara. Avant d’ajouter : « Nous avons beaucoup de projets pour cette région, et je vous remercie pour cette place qui porte mon nom » ;

Également, il a exhorté les ferkois à la cohésion. « Nous devons nous unir encore plus qu'hier pour développer cette région qui est parmi les plus pauvre du pays », a-t-il souhaité.

La région du  tchologo a offert plusieurs présents au président ivoirien. Notamment, une chaise royale,  50 bœufs, 13 béliers, un tableau du tchologo et une tonne de mil.

Ouakaltio Ouattara

Envoyé spécial Fratmat.info