• Accueil
  • Nos Unes
  • Fautes dans des ouvrages scolaires: Le gouvernement exige ''la reprise complète de ces livres à la charge de l’éditeur''

Fautes dans des ouvrages scolaires: Le gouvernement exige ''la reprise complète de ces livres à la charge de l’éditeur''

mercredi, 02 octobre 2019 15:26
Le gouvernement ivoirien s'est réuni ce mercredi en Conseil des ministres Le gouvernement ivoirien s'est réuni ce mercredi en Conseil des ministres Crédits: Presidence de Côte d'Ivoire

Bouffée d’oxygène pour les parents d’élèves. Les livrets d’exercices intitulés « Mon cahier quotidien, revu et corrigé », version 2019 des classes de CP1 et CP2, seront changés. Le gouvernement a exigé ce mercredi 2 octobre 2019, au Conseil des ministres, la reprise totale de ces livres concernés, à la charge de l’éditeur.

« Le gouvernement a été informé par le ministre en charge de l’Education nationale des erreurs observées dans la réédition de certains manuels scolaires du fait des éditions Nei-Ceda. Il a instruit la reprise complète, à la charge de l’éditeur, desdits manuels, en remplacement de ceux qui sont déjà sur le marché », a précisé le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré.

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle avait confirmé les fautes constatées dans ces livrets d’exercices le mardi 1er octobre 2019, et expliquait que cette situation était la conséquence d’un « dysfonctionnement interne de la maison d’édition qui n’a pas respecté le processus éditorial, notamment le contrôle qualité. »

Dans une note publiée à cet effet, Nei-Ceda avait reconnu son « entière responsabilité » et avait formulé ses sincères excuses au ministère de l’Education nationale et à la communauté éducative.

La maison d’édition avait fait savoir que ces erreurs étaient dues à « la mauvaise manipulation de textes et d’images survenue à des étapes de contrôle et de la validation interne ».

EDOUARD KOUDOU
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.