• Accueil
  • Nos Unes
  • Aéroport d’Abidjan: Gon Coulibaly lance les travaux d’extension et de modernisation pour 42 milliards de FCfa

Aéroport d’Abidjan: Gon Coulibaly lance les travaux d’extension et de modernisation pour 42 milliards de FCfa

dimanche, 19 novembre 2017 16:44
Aéroport d’Abidjan: Gon Coulibaly lance les travaux d’extension et de modernisation pour 42 milliards de FCfa Crédits: DR

C’est en présence de toute la communauté des transports aériens que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a lancé, le 18 novembre, les travaux d’extension et de modernisation de l’Aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (Aéria), Port-Bouët. « C’est un important projet » pour le pays, s’est félicité le chef du gouvernement. 

Le coût des travaux est de 42 milliards de FCfa sur la période 2017-2019, financé par le concessionnaire de l’aéroport : Aéria ; lequel assure la maîtrise d’ouvrage déléguée.

Quand son partenaire Egis, l’un des leaders mondiaux de l’ingénierie et des concessions d’infrastructures de transport, assure la maîtrise d’œuvre. Le projet comprend trois composantes. La première devrait permettre d’accueillir plus d’avions, de compagnies aériennes et de fréquences et d’accompagner le développement d’Air Côte d’Ivoire (1ère compagnie aujourd’hui de la plateforme en termes de trafic passagers), explique le ministre des Transports, Amadou Koné.

Elle porte sur l’extension de l’aire de stationnement avion avec la création de 11 postes de parking avion supplémentaires, l’extension de la voie de circulation (taxilane) avion permettant d’accueillir plus de gros porteurs de type A380, la création d’un taxiway parallèle à la piste qui permettra de limiter le temps d’occupation de la piste au décollage et de multiplier par quatre la capacité de mouvements des avions de celle-ci et la réhabilitation de l’éclairage de l’aire de stationnement commerciale. La 2e phase du projet est relative à la construction d’un terminal d’aviation d’affaires (Fbo) « avant-gardiste et unique dans sa conception », annonce le ministre.

La dernière composante, quant à elle, concerne l’extension de l’aérogare internationale pour porter sa capacité d’accueil de deux millions actuellement à cinq millions de passagers d’ici 2022. Dans un an, l’ensemble des deux premières composantes sera inauguré. Ces travaux représentent « un tournant important pour l’avenir de la plateforme aéroportuaire », a fait remarquer le président du conseil d’administration (Pca) de l’Aéria, le général Abdoulaye Coulibaly. Il est également le Pca de la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire. Pour le Premier ministre, ce projet va contribuer à offrir « un service à la hauteur de nos attentes ».

10 millions de passagers en 2025

Ces travaux de modernisation lancés par le chef du gouvernement constituent l’un des axes stratégiques de l’État en matière de promotion du transport aérien dans le pays. L’objectif étant de développer et de moderniser les infrastructures aéroportuaires conformes aux normes internationales et de promouvoir le trafic national afin de faire de l’aéroport d’Abidjan, un hub de la sous-région. À l’horizon 2025, grâce à ces importants projets, l’idée est de franchir la symbolique barre des 10 millions de passagers.

Les travaux s’inscrivent également dans le cadre du projet de l’aérocité de plus de 1000 milliards de FCfa. Plusieurs de ces objectifs « ont déjà été atteints », selon le ministre des Transports, à savoir : la certification américaine Transportation security administration (Tsa), autorisant désormais les vols directs entre Abidjan et les États-Unis depuis 2015.

En juillet dernier, l’Aéria qui répond aux exigences de sécurité concernant les installations et l’exploitation technique a décroché également le certificat de l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci). Quant aux travaux de modernisation et d’extension de l’aérogare de fret, ils sont en cours d’achèvement.

ANOH KOUAO