Environnement Start-up 2018 / Cinq projets innovants retenus pour être encadrés par Incub’Ivoire
  • Accueil
  • Nos Unes
  • Environnement Start-up 2018 / Cinq projets innovants retenus pour être encadrés par Incub’Ivoire

Environnement Start-up 2018 / Cinq projets innovants retenus pour être encadrés par Incub’Ivoire

jeudi, 11 octobre 2018 01:40
Environnement Start-up 2018 / Cinq projets innovants retenus pour être encadrés par Incub’Ivoire Crédits: Archives

La cérémonie d’ouverture d’Environnement Start-up 2018 a été présidée par Patrice Anato, un député français, en présence de plusieurs personnalités dont l’ambassadeur des Pays-Bas, Van Den Dool.

Environnement Start-up 2018 / Cinq projets innovants retenus pour être encadrés par Incub’Ivoire

A l’issue de la finale de la deuxième édition d’Environnement Start-up, qui s’est tenue le 9 Octobre, à la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci-Ci) au Plateau, cinq projets innovants ont été sélectionnés par le jury pour bénéficier d’un accompagnement sur une période de 24 mois chez Incub’ivoir, structure promotrice de l’événement. Ces projets adressent plusieurs problématiques dont l’économie sociale, la transformation des matières premières, l’environnement, l’entrepreneuriat féminin, l’éducation et la Responsabilité sociétale des entreprises (Rse). Linda Vallée, directrice exécutive de la Fondation Jeunesse numérique, par ailleurs conseillère technique représentant le ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Claude Isaac DE, a salué cette initiative qu’elle a qualifiée de « concrète et utile » et qui cadre parfaitement avec les objectifs du ministère. « Nos objectifs en matière d’entrepreneuriat numérique convergent avec les vôtres », a-t-elle indiqué.

Elle a aussi rassuré les porteurs de projets numériques de la disposition du gouvernement à les accompagner à tous les niveaux. « Nous sommes conscients de la difficulté du chemin que vous empruntez. Soyez-en sûrs, nous sommes à vos côtés. La réussite des projets innovants reste notre priorité », a-t-elle indiqué.

La cérémonie d’ouverture d’Environnement Start-up 2018 a été présidée par Patrice Anato, un député français, en présence de plusieurs personnalités dont l’ambassadeur des Pays-Bas, Van Den Dool. L’innovation majeure de la présente édition, à en croire le président d’Incub’Ivoire, Herman Kouassi, a été la caravane nationale d’appel à projet qui a sillonné tout le pays, avec des étapes au Maroc et en France. « L’objectif visé était d’être inclusif et de donner la chance à tout jeune, tout porteur de projet ivoirien où qu’il soit pour présenter sa solution qui, nous l’espérons, une fois sorti de l’incubateur, sera une réussite à l’ivoirienne », a-t-il expliqué. A l’en croire, la réalité du terrain devrait interpeler. « Nos jeunes ne sont pas logés à la même enseigne et il existe de fortes disparités entre Abidjan et le reste du pays en matière de connaissance entrepreneuriale. Certes, notre jeunesse reste motivée, elle veut s’en sortir et elle rêve aussi d’un lendemain meilleur, mais hélas, les politiques publiques d’accompagnement, de formation et de soutien sont quasi inexistantes ou pour celles qui ont le mérite d’exister, ne s’adressent pas véritablement au public cible », a ajouté Herman Kouassi.

Incub’Ivoir, incubateur généraliste de porteurs de projets innovants, veut donc apporter sa pierre à l’édifice. Surtout à travers son événement phare, Environnement Startup. C’est un programme de sensibilisation et d’accompagnement à l’entrepreneuriat vulgarisé à l’endroit de la jeunesse ivoirienne pour détecter des talents et ressourcer nos meilleurs porteurs de projets qui, une fois sélectionnés, intègrent l’incubateur pour un accompagnement gratuit sur une période de 24 mois.

FAUSTIN EHOUMAN

Lu 258 fois Dernière modification le jeudi, 11 octobre 2018 01:42