• Accueil
  • Nos Unes
  • Enseignant disparu à Abengourou: Le corps retrouvé n’est pas la dépouille mortelle du disparu

Enseignant disparu à Abengourou: Le corps retrouvé n’est pas la dépouille mortelle du disparu

mercredi, 16 mai 2018 10:00
Le groupe scolaire où exerçait l’instituteur disparu. Le groupe scolaire où exerçait l’instituteur disparu. Crédits: Zéphirin NANGO

Dans notre publication du 15 mai 2018, nous annoncions la découverte du corps d’Anoh Brou. Un enseignant de 59 ans exerçant à l’Epp Dioulakro 4 et qui a disparu depuis le 9 mai dernier.

Après des vérifications minutieuses à la suite de l’enquête ouverte par les éléments de la préfecture de police d’Abengourou, les conclusions ont révélé que le corps découvert dans les environs du lycée moderne d’Abengourou, n’est pas la dépouille mortelle de l’enseignant disparu.

Toute situation qui fait renaître un brin d’espoir au sein de la famille et autres parents de ce père de 6 enfants. Pour tout dire, les recherches se poursuivent encore pour retrouver l’instituteur. Mais déjà sur place dans la capitale de l’Indénié, l’espoir de retrouver vivant le disparu s’amenuise.

Vu que jusque-là, aucun signal de celui qui occupe toute l’actualité locale, n’a pas encore été enregistré. Aussi, les forces de l’ordre ont appelé à une synergie d’action et la collaboration de tous pour aboutir à des résultats probants dans les meilleurs délais.

Zéphirin NANGO
Correspondant régional

Read 159 times Last modified on mercredi, 16 mai 2018 10:16