• Accueil
  • Nos Unes
  • Elimination des hydro chlorofluorocarbures: Des formateurs s’approprient les nouveaux équipements didactiques

Elimination des hydro chlorofluorocarbures: Des formateurs s’approprient les nouveaux équipements didactiques

lundi, 09 juillet 2018 20:49
Anne Ouloto a exprimé ses encouragements à la 1ère promotion d’apprenants du Centre d’excellence du froid et climatisation.  Anne Ouloto a exprimé ses encouragements à la 1ère promotion d’apprenants du Centre d’excellence du froid et climatisation. Crédits: DR

La ministre Anne Désirée Ouloto a ouvert, lundi, à Koumassi, un atelier national de formation des formateurs des techniciens de froid et climatisation.

Trente formateurs de techniciens de froid et climatisation, vingt enseignants et dix professionnels, ont participé, les 25 et 26 juin, au Centre des métiers de la mécanique et de l’électricité (Cpmme) de Koumassi, à un atelier national de formation sur l’utilisation des équipements didactiques destinés à l’élimination des hydro chlorofluorocarbures (Hcfc), communément appelés fréon.

La ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto, a, à l’ouverture de l’événement qui marque le début des activités du Centre d’excellence en froid et climatisation du Cpmme, souligné que les Hcfc sont de puissants gaz à effet de serre, et ont un impact destructeur sur la couche d'ozone.

Cet atelier, a fait savoir la représentante du gouvernement, a pour objectif de permettre aux formateurs des formateurs de maîtriser les outils didactiques de froid et climatisation de dernière génération offerts par l’Organisation des Nations-Unies pour le développement industriel (Onudi).

« Pour lutter contre la détérioration de la couche d’ozone sans laquelle la vie sur terre serait impossible, la Côte d’Ivoire, à l’instar de tous les Etats du monde, a adhéré au Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’Ozone en 1992. Le pays s’est engagé à éliminer les Hcfc utilisés principalement dans les secteurs de la réfrigération et de l’éclairage (…). C’est pour l’exécution du plan élaboré à cet effet  que le Centre d’excellence a été créé », a indiqué Anne Ouloto.

Le coordonnateur national du Projet ozone, le Pr N’Guessan N’Cho, et le représentant de l’Onudi, Tidiane Boye, ont tour à tour souligné l’importance du projet de formation des professionnels du froid et climatisation à l’utilisation des nouveaux outils de lutte contre les Hcfc. La détérioration de la couche d’ozone, ont-ils relevé, est une des causes du changement climatique, qui est une menace réelle pour l’humanité et compromet les efforts de développement des Etats.

GERMAIN GABO

Read 138 times Last modified on lundi, 09 juillet 2018 23:27