• Accueil
  • Nos Unes
  • Église catholique/Franc maçonnerie: Les Evêques confirment l’incompatibilité

Église catholique/Franc maçonnerie: Les Evêques confirment l’incompatibilité

mardi, 23 mai 2017 16:13

[23-05-2017. 16h30] A propos de cette incompatibilité, une "large diffusion" sera faite dans toutes les églises le dimanche 28 mai 2017

Église catholique/Franc maçonnerie: Les Evêques confirment l’incompatibilité

 

Au terme de la 107è assemblée plénière des Evêques catholiques de Côte-d’Ivoire qui a eu lieu à Bonoua, les Evêques ivoiriens ont donné la position claire et sans équivoque de l’Eglise catholique de Côte d’Ivoire sur la possible conciliation entre la foi catholique et la franc maçonnerie.

 

Dans un message officiel, lu par Monseigneur Antoine Koné, Evêque d’Odienné et qui fera l’objet d’une « large diffusion et lecture dans toutes les églises le dimanche 28 mai », les évêques catholiques ont clairement dit que la foi chrétienne catholique est incompatible avec les fondements et les pratiques de cette société ésotérique et bien d’autres qui ont, en ce moment, pignon sur rue dans le pays. Que ce soit dans ses aspirations, ses pratiques et surtout ses fondements, les positions de la franc maçonnerie sont inconciliables avec les doctrines de l’Eglise catholique », a dit Mgr. Antoine Koné.

 

Se fondant sur un certain nombre « d’incompatibilités profondes entre la franc maçonnerie et la foi chrétienne », les Evêques ont tranché. Ils ont donc dit qu’il n’est point permis aux chrétiens catholiques d’adhérer à cette société sécrète. Parce que, a asséné le prélat, « cela est un péché grave ».

 

Pour ceux qui s’y seraient déjà engagés, les Evêques, par la voix de Monseigneur Antoine Koné, demandent un retour à la maison, à l’image de l’enfant prodigue. Ceux qui persisteraient dans ce choix sont indignes de la communion et des honneurs funéraires dus à tout chrétien catholique et de tout autre acte de la foi chrétienne catholique.

 

Après avoir relevé les points d’achoppement, ils ont appelé les différents groupes constituant la famille chrétienne catholique au discernement et à la confession en tout lieu et en toute circonstance de leur unique foi chrétienne catholique. De l’avis des Evêques ivoiriens, la course effrénée à la réussite, au pouvoir, à l’ascension sociale et à l’enrichissement coûte que coûte justifieraient ces choix qui conduisent les nouvelles recrues « à commettre parfois des actes ignobles ».C’est pourquoi, ils ont interpelé et averti : « tout désir effréné d’ascension sociale conduit à la déchéance ».

 

Tous : jeunes chrétiens, clergé, communautés, consacrés et candidats au sacerdoce ont été interpelés et surtout instruits sur la nécessité de pratiquer leur foi chrétienne sans amalgamme.Cela ,dans le seul but de contribuer à l’avènement d’un monde meilleur avec et selon l’enseignement du Christ.

 

ARSENE KANGA

CORRESPONDANT REGIONAL

Read 1149 times Last modified on mardi, 23 mai 2017 16:48