Droits de l’homme: La justice suit son cours en Côte d’Ivoire, dit Gnénéma Coulibaly
  • Accueil
  • Nos Unes
  • Droits de l’homme: La justice suit son cours en Côte d’Ivoire, dit Gnénéma Coulibaly

Droits de l’homme: La justice suit son cours en Côte d’Ivoire, dit Gnénéma Coulibaly

vendredi, 05 avril 2013 21:19

[05-04-2013 21h30] Personne ne sera épargné dans un camp comme dans l’autre, a martelé le ministre ivoirien de la justice, des droits de l’homme et des libertés publiques, a indiqué le ministre ivoirien de la Justice, des Droits de l’homme et des Libertés publiques.

Droits de l’homme: La justice suit son cours en Côte d’Ivoire, dit Gnénéma Coulibaly


Réagissant au dernier rapport de Human Rights Watch (Hrw), le Garde des sceaux, Ministre de la justice, des droits de l’homme et des libertés publiques, Coulibaly Gnénéma a indiqué, ce vendredi 5 avril sur France 24, que la procédure judiciaire suit son cours en Côte d’Ivoire.


« Il y a eu près de 3000 auditions, les magistrats instructeurs sont en train de donner à ces auditions une valeur judiciaire », a-t-il révélé.


Toutefois, le ministre Coulibaly a marqué son désaccord avec « les chiffres allégués par Hrw ». Pour lui, ces derniers concernent plutôt les personnes arrêtées lors de la crise postélectorale dans le cadre  des atteintes à la sûreté de l’État.


Il a d’ailleurs fait savoir qu’à ce jour, « personne n’a fait l’objet en Côte d’Ivoire d’inculpation pour les faits de violations des droits de l’homme ».


Aussi, personne ne sera épargné dans un camp comme dans l’autre, a martelé le ministre ivoirien de la justice, des droits de l’homme et des libertés publiques. Qui a indiqué que la justice est impartiale en Côte d’Ivoire et que « le président Alassane Ouattara a toujours tenu sa promesse à ce niveau ».



Cheickna D. Salif
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 2026 fois Dernière modification le vendredi, 05 avril 2013 21:39