Délimitation des terroirs villageois : Kaba Nialé a lancé l’opération dans le Bounkani
  • Accueil
  • Nos Unes
  • Délimitation des terroirs villageois : Kaba Nialé a lancé l’opération dans le Bounkani

Délimitation des terroirs villageois : Kaba Nialé a lancé l’opération dans le Bounkani

mercredi, 25 juillet 2018 23:45
Délimitation des terroirs villageois : Kaba Nialé a lancé l’opération dans le Bounkani Crédits: DR

Bamba Cheick Daniel, Dg de l’Agence foncière rurale, a, quant à lui appelé le corps préfectoral à s’approprier le projet. « Le Chef de l’État a dit.

Délimitation des terroirs villageois : Kaba Nialé a lancé l’opération dans le Bounkani

La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé, a présidé la cérémonie de lancement de l’opération de délimitation des terroirs villageois du Bounkani le 23 juillet, au foyer des jeunes de Bouna. Cette opération qui constitue un pan du Programme d’appui au renforcement de l’inclusion et de la cohésion sociale (Parics) permettra à 171 villages d’être délimités pour aboutir à la délivrance des titres fonciers. Kaba Nialé, qui porte le projet avec certains de ses collègues ministres, a exhorté tous les acteurs « à mettre tout en œuvre pour la bonne conduite de ces travaux ».

Pour ce faire, elle a rappelé à la population du Bounkani que « tout cela ne peut se faire que dans la paix, la cohésion et la concorde ». Bamba Cheick Daniel, Dg de l’Agence foncière rurale, a, quant à lui appelé le corps préfectoral à s’approprier le projet. « Le Chef de l’État a dit ; je confierai ce projet au corps préfectoral. C’est une convocation qui est faite. Ce n’est plus un programme à regarder avec distance », a-t-il conseillé, avant d’indiquer que ce projet vient résoudre les conflits liés au foncier et qui ont conduit à des affrontements sanglants dans le passé.

Cissé Marcelin, Dg du Plan et de la Lutte contre la Pauvreté, par ailleurs coordonnateur du Parics, a présenté les enjeux et les modalités d’exécution de ce programme aux préfets, sous-préfets et aux comités villageois de gestion foncière rurale, impliqués dans mise en œuvre du programme. Il a également fait le point sur les projets structurants dont la région du Bounkani bénéficie.

Il a cité, entre autres, la construction du lycée professionnel agricole, d’élevage et de pêche de Bouna, le projet d’adduction en eau potable, le bitumage des axes Bouna-Vonkoro et Bouna-Téhini.

ABOUBAKAR BAMBA

Lu 234 fois Dernière modification le mercredi, 25 juillet 2018 23:48