Print this page

CPI/Affaire Laurent Gbagbo-Blé Goudé : La motivation d’acquittement pas avant septembre

vendredi, 10 mai 2019 08:54

Malgré l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé prononcé par les juges de la Cour pénale internationale en janvier dernier, l’on continue de s’interroger sur le fin mot de cette affaire.

L’ancien président ivoirien et Charles Blé Goudé restent sous le coup d’un probable appel que pourrait interjeter la Procureure de la cour, Fatou Bensouda, après la motivation écrite du jugement d’acquittement.

Un appel qui pourrait relancer ce procès qui aura duré plus de trois ans. Dans l’attente, un pays d’accueil (la Belgique) a été trouvé pour Laurent Gbagbo, tandis que Charles Blé Goudé reste confiné aux Pays-Bas, depuis près de trois mois déjà. La motivation écrite n’ayant pas encore été faite. De quoi alimenter toutes sortes de spéculations.

Selon une source bien informée auprès de la Cpi, il ne faut pas s’attendre à cette motivation écrite avant le mois de septembre. Sa rédaction requiert du temps. « Tous les participants à la procédure sont en droit de s'attendre à un texte bien rédigé, argumenté et documenté, aux fins de procédures d'appel éventuelles », fait-il savoir.

« Si vous regardez des jugements de cours internationales dans d'autres affaires, vous constaterez qu'ils se présentent souvent sous forme de livres de centaines de pages, accompagnés de milliers de notes de bas de page », relève notre source.

Il ne s’agit donc pas de courir pour les magistrats, mais d’être méticuleux et rigoureux, d’autant que l’affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé fera jurisprudence à la Cour sur « le constat ou non de la participation d'un chef d'État à un plan criminel commun comme élément constitutif d'un crime contre l'humanité ».

ELVIS KODJO