• Accueil
  • Nos Unes
  • Mondial de football: Les Éléphants militaires à 90 min d’une finale historique

Mondial de football: Les Éléphants militaires à 90 min d’une finale historique

vendredi, 12 juillet 2013 15:53

[12-07-2013. 16h00] Conscients de leur sortie infructueuse lors de la récente Can militaire sur leurs propres installations, Kanté Guyan, Dosso Mamadou, Tahi Daniel et autres ont promis tout mettre en œuvre pour revenir avec dame coupe en Côte d’Ivoire.

Mondial de football: Les Éléphants militaires à 90 min d’une finale historique


Parti presque incognito en Azerbaïdjan, le onze national militaire de Côte d’Ivoire, à la surprise générale (on ne vendait pas cher leur peau après leur élimination par le Cameroun en ½ finale de la Can militaire organisée en Côte d’Ivoire), est en train de faire un parcours on ne peut plus exceptionnel. Sortis d’une poule difficile composée de l’Allemagne, des États-Unis d'Amérique et du Sultanat d’Oman, les militaires ivoiriens se devaient de passer l’obstacle camerounais en quart de finale de la compétition. Une étape que l’entraîneur Amani Yao et ses poulains ont franchi non sans difficultés (2-1).

Du coup, tout le banc de touche ivoirien commence à lorgner une probable place en finale. Pour atteindre cet objectif, Gbeulia Oscar et ses « frères d’armes » devront être costauds sur l’aire de jeu ce vendredi 12 juillet à 21h (heure locale) car les militaires irakiens, outre le fait qu’ils excellent dans le maniement des armes, manipulent aussi le « cuir » avec une certaine dextérité. Il faudra donc à nos « soldats » de la vigilance pour ne pas se laisser surprendre par « l’ennemi ».

Conscients de leur sortie infructueuse lors de la récente Can militaire sur leurs propres installations, Kanté Guyan, Dosso Mamadou, Tahi Daniel et autres ont promis tout mettre en œuvre pour revenir avec dame coupe en Côte d’Ivoire.

Mais attention, car les Irakiens auront à cœur de se qualifier pour venger leur équipe nationale des U 20 éliminée par l'Uruguay en 1/2 finale dans le cadre du Mondial junior 2013.


Alain Zama

Correspondance particulière