• Accueil
  • Nos Unes
  • Côte d’Ivoire/Pharmacie de la santé publique : Un chiffre d’affaires de 33,5 milliards FCFA réalisé en 2018

Côte d’Ivoire/Pharmacie de la santé publique : Un chiffre d’affaires de 33,5 milliards FCFA réalisé en 2018

samedi, 08 juin 2019 09:40

La nouvelle Pharmacie de la santé publique de Côte d’Ivoire (NPSP-CI) a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 33,5 milliards de Francs CFA contre 27,9 milliards de Francs CFA en 2017, soit une hausse de 5,6 milliards, a annoncé vendredi à Abidjan, son directeur général, Désiré Yapi, au cours d’un atelier.

"La nouvelle pharmacie de la santé publique a réalisé un chiffre d’affaires de 33,5 milliards FCFA en 2018 contre 27,9 milliards en 2017", a déclaré M. Yapi.

Selon un rapport annuel de gestion présenté par M. Yapi, cette association sans but lucrative avec une autonomisation de gestion financière et une mission de service public à finalité social, a réalisé un "taux de recouvrement de ventes directes de 101% et de 27% pour le recouvrement de ventes indirectes"  durant l’année 2018.

A sa suite, le chef de département Achat et approvisionnement, Horo Coulibaly, a affirmé que sur les 143 fournisseurs qui ravitaillent la NPSP, "42% viennent d’Asie, 19% de la Côte d’Ivoire, 23% de l’Europe, 15% des autres pays d’Afrique et 1% de l’Amérique".

Selon Mme Coulibaly, la NPSP "reçoit 23 conteneurs par mois soit 1.908 palettes de produits de santé et en distribue 1.700 par mois  soit 62% pour la NPSP et 38% pour les programmes de santé à 535 clients à travers 21 circuits de livraison".

"22% des produits de la Nouvelle pharmacie de santé publique viennent d'Europe, 30% d'Asie, 34% de la Côte d'Ivoire, 13% des autres pays d'Afrique et 1% d'Amérique", a-t-elle indiqué

Parlant des de marchés illicites de médicaments,  le directeur général de la nouvelle pharmacie de la santé publique a indiqué que la Couverture maladie universelle (CMU), constitue "la meilleure réponse au problème".

La CMU est un projet devant permettre aux ivoiriens de se soigner à moindre coûts moyennant une cotisation mensuelle de 1.000 francs CFA.

Le 20 mai, la nouvelle PSP et des pharmaciens avaient procédé à la signature de deux conventions pour l’approvisionnement et la distribution des produits de santé dans le cadre de la couverture maladie universelle.

Alerte info