Print this page

Coopération : Theresa May annonce l’engagement du Royaume-Uni à stimuler l’investissement en Afrique

vendredi, 31 août 2018 16:48
Coopération : Theresa May annonce l’engagement du Royaume-Uni à stimuler l’investissement en Afrique Crédits: DR

La Côte d’Ivoire est la quatrième destination d’investissement de la Cdc en Afrique après l’Afrique du Sud, le Nigéria et le Kenya.

Coopération : Theresa May annonce l’engagement du Royaume-Uni à stimuler l’investissement en Afrique

Theresa May est en visite en Afrique, elle est arrivée mardi en Afrique du Sud avant de se rendre au Kenya et au Nigeria.
Dans un discours prononcé au Cap, le Premier Ministre Britannique a déclaré que le Royaume-Uni ambitionne renforcer ses investissements en Afrique. Elle a annoncé un apport additionnel de 4 milliards de livres sterling dans les économies africaines et a promis un "changement fondamental" dans les aides au développement accordées par le Royaume-Uni. Cela va au-delà de la réduction de la pauvreté à court terme pour se concentrer sur les défis économiques et sécuritaires à long terme.

« Le Royaume-Uni restera un champion mondial du développement international. Nous renforcerons notre offre dans les pays à croissance plus rapide et déploierons le meilleur de l’expertise britannique sur le continent, contribuant à créer des marchés en croissance et ouverts », a-t-elle déclaré.

Theresa May a également ajouté que les aides au développement du Royaume-Uni non seulement lutteront contre l’extrême pauvreté, mais s’attaqueront en même temps aux défis mondiaux conformément aux intérêts de l’Afrique et du Royaume-Uni.

« Nous nous assurerons que notre investissement au développement nous profite à tous et qu’il est parfaitement aligné sur nos priorités en matière de sécurité nationale. Dans la pratique, cela signifiera d’aider les marchés à croissance rapide comme la Côte d’Ivoire et le Sénégal à poursuivre leurs progrès en matière de développement et dans le même temps à créer des opportunités pour les investisseurs, notamment les sociétés britanniques. »

Le Royaume-Uni déploiera son expertise pour aider les pays à forte croissance à transformer leurs économies. L’institution britannique de financement du développement, la Cdc, s’est engagée à accroître les investissements en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire est la quatrième destination d’investissement de la Cdc en Afrique après l’Afrique du Sud, le Nigéria et le Kenya. Les sociétés issues du portefeuille de la Cdc ont contribué à créer 5 110 emplois directs et ont payé 23 millions de dollars d’impôt en 2017 en Côte d’Ivoire. Parmi ces entreprises, on compte la centrale à gaz Globeleq - Azito et l’institution de microfinance MicroCred.

 

Ambassade

Read 133 times Last modified on vendredi, 31 août 2018 16:50