Imprimer cette page

Coopération ivoiro-marocaine: La diversité culturelle, un atout de la formation au royaume chérifien

jeudi, 26 juillet 2018 15:36
Thami Ghorfi, président de l’Esca, École de management, un formateur et un patron qui croit en l’Afrique. Thami Ghorfi, président de l’Esca, École de management, un formateur et un patron qui croit en l’Afrique. Crédits: DR

En marge du Salon de l’orientation qui se tient du 26 au 28 juillet, l’équipe de la Business-School N°1 d’Afrique francophone présente ses spécificités au Novotel-Plateau.

L’institution Esca, École de management, classée au Top des Business-School en Afrique francophone depuis plus de 7 années successives (Référendum Jeune Afrique, Eduniversal), rempile à l’instar de l’an dernier, dans sa volonté de s’affirmer comme un incubateur d’intégration culturelle et de levier du développement de l’Afrique.

Ainsi, sous la houlette de Thami Ghorfi, son président, et dans l’optique du renforcement de l’axe ivoiro-marocain, une équipe de conseillers rencontre ses futurs étudiants à Abidjan, dans le cadre du Salon de l’orientation qui se tient du 26 au 28 juillet. Avec un focus, le 27 juillet, de 9h à 11h, puis des tests d’admission, au Novotel d’Abidjan-Plateau, de 9h à 16h.

En prélude à cet évènement, Loubna Assabbab, la responsable presse de l’institution reconnue d’utilité publique par l’État marocain, a expliqué qu’un de ses avantages comparatifs est que «l’Esca, Ecole de management, accueille dans son campus 30 nationalités du monde entier. Ses différents programmes sont axés sur la diversité culturelle et l’international en multipliant les opportunités d’études et d’échange sur les 5 continents pour former des managers leaders capables de s’adapter aux différents environnements, principalement ceux en émergence».

À juste titre, Thami Ghorfi, le président, qui ne manque de multiplier les actions de renforcement de l’axe Casablanca/Abidjan, a été auréolé, en avril dernier, au rang de « Bâtisseur de l’économie africaine », à la faveur de la 8e édition de cet évènement d’envergure continentale qui met en lumière les décideurs qui font la fierté du continent et contribuent à son intégration multiforme.

Le cursus de l’Esca, École de management, faut-il le noter, est ouvert en première année aux bacheliers, ou en admission parallèle aux titulaires d’un Bac+1, Bac+2 ou d’une licence qui aspirent à devenir des managers leaders, dotés des compétences clés recherchées par l’entreprise, et qui ont l’ambition de contribuer au développement des entreprises du continent africain.

La rencontre d’Abidjan, qui compte au nombre des viviers préférentiels, représente une occasion pour les bacheliers et étudiants désireux de suivre un parcours d’excellence et rejoindre une école aux standards internationaux, de s’informer sur la vie à l’école, les conditions d’admission ainsi que l’accompagnement que leur offre l’établissement pour faciliter leur installation à Casablanca.

Les étudiants ont la possibilité de s’inscrire en ligne pour les rencontres qui auront lieu à l’hôtel Novotel à Abidjan.

Fondée en 1992, Esca École de management compte un réseau de 3800 diplômés et forme, chaque année, plus de 1000 étudiants, cadres et dirigeants de 30 nationalités différentes.

En tant qu’établissement de référence au Maroc et en Afrique, la grande école a initié depuis plusieurs années des partenariats en Afrique, dans l’objectif de mettre en valeur les modèles d’éducation réussis et de soutenir la qualité de l’enseignement en Management.

REMI COULIBALY

Lu 351 fois Dernière modification le jeudi, 26 juillet 2018 16:17