• Accueil
  • Nos Unes
  • Coopération: Duncan échange avec la vice-ministre des Affaires étrangères d'Italie, Emmanuelle Del RE à Rome

Coopération: Duncan échange avec la vice-ministre des Affaires étrangères d'Italie, Emmanuelle Del RE à Rome

lundi, 25 février 2019 18:56
Coopération: Duncan échange avec la vice-ministre des Affaires étrangères d'Italie, Emmanuelle Del RE à Rome Crédits: DR

Invité spécial du Conseil d’administration du Programme alimentaire mondial qui s’est ouvert lundi 25 février, à Rome en Italie, l’agenda du vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, a démarré, dimanche à son arrivée, avec une séance de travail avec la vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Italie, Mme Emmanuela Del RE.

Invité spécial du Conseil d’administration du Programme alimentaire mondial qui s’est ouvert lundi 25 février, à Rome en Italie, l’agenda du vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, a démarré, dimanche à son arrivée, avec une séance de travail avec la vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Italie, Mme Emmanuela Del RE.

Les deux personnalités politiques ont fait le tour des relations bilatérales entre les deux pays et abordé les possibilités d’accroître leur coopération économique. L’hôte du vice-Président de la République de Côte d’Ivoire est sortie « enrichie » de ces échanges et elle a promis le renforcement de la présence de son pays aux côtés de la Côte d’Ivoire dans divers domaines.

« Ça a été un plaisir pour moi de rencontrer le vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, parce que l’Italie et la Côte d’Ivoire sont des pays amis de longue date. Et ce sont deux pays qui ambitionnent de faire ensemble de grandes  choses dans le futur. Nos deux pays ont déjà d’excellentes relations, mais nous avons l’opportunité de faire encore mieux dans beaucoup de domaines. Nous avons la possibilité d’explorer des investissements et beaucoup d’autres domaines, notamment le cacao, l’agriculture en général, l’électrification, etc. J’ai donc eu une séance de travail vraiment positive et constructive. Et c’est une bonne chose pour moi de découvrir que l’Afrique et en particulier la Côte d’Ivoire, marchent ensemble. Nous allons faire beaucoup de choses pour les femmes, les jeunes et la population. C’est vraiment cela le sens positif, l’interprétation juste de la globalisation », a-t-elle déclaré, à la fin de la séance.

David Ya, envoyé spécial à Rome, Italie