• Accueil
  • Nos Unes
  • Consolidation de la Paix et la cohésion en Côte d’Ivoire : La contribution de la jeunesse au cœur d’un forum à Abidjan

Consolidation de la Paix et la cohésion en Côte d’Ivoire : La contribution de la jeunesse au cœur d’un forum à Abidjan

jeudi, 10 octobre 2019 18:01

La contribution des jeunes à la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire, est au centre d’un forum d’échanges et de discussions de trois jours, qui s’est ouvert ce 10 octobre à Abidjan.

Co-organisé par trois Ong, notamment : N'Zarama Center For peacebuilding, Indigo Côte d’Ivoire et Interpeace, avec plusieurs partenaires internationaux, cette rencontre de concertation dénommée « Youth for Peace Côte d’Ivoire » réunie une centaine de jeunes ivoiriens.

Selon Adeline Gnahoua-Touali, responsable des programmes à l’Ong N'Zarama Center For peacebuilding, « il s’agit essentiellement au cours de cet événement de recueillir la contribution des jeunes à la question de la paix en Côte d’Ivoire ».

Elle a ajouté que le forum sera meublé de panels, de projection de film, de travaux de groupes, puis de discussions entre les jeunes, afin qu’ils identifient certaines causes de violences et de menaces de paix en leur sein, pour ensuite proposer des recommandations.

Adeline Gnahoua-Touali a signifié mettre à terme, un réseau de jeunes pour la paix, puis avec l’aide des partenaires internationaux, institutionnaliser cette rencontre qui est à sa première édition.

Pour sa part, le Représentant résident de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) en Côte d'Ivoire, Babacar MBaye a révélé que ce forum bénéficie du soutien de son institution, en raison du fait qu’il permet, non seulement de contribuer à la paix en Côte d'Ivoire et dans la sous-région, mais aussi et surtout, d'analyser le rôle de la jeunesse dans cette quête.

« La Cedeao encourage les jeunes de notre région et ceux de la Côte d'Ivoire à rester attachés à la paix. Il nous faut conjurer cette grave menace en créant un environnement qui permet aux jeunes de libérer leur potentiel entrepreneurial », a-t-il déclaré.

Une correspondance particulière de N. A