• Accueil
  • Nos Unes
  • Cohésion sociale et promotion de la paix : L’artiste Paul Madys reçoit près de 5 millions de FCFA pour son engagement

Cohésion sociale et promotion de la paix : L’artiste Paul Madys reçoit près de 5 millions de FCFA pour son engagement

mardi, 24 juillet 2018 22:17

Dès son accession à la magistrature suprême de notre pays en 2011 le Président de la République Alassane Ouattara a inscrit la réconciliation nationale et la cohésion sociale au cœur de ses priorités.

Cohésion sociale et promotion de la paix : L’artiste Paul Madys reçoit près de 5 millions de FCFA pour son engagement

Rentré  d’exil en janvier 2017, l’artiste Paul Madys veut prendre une part active dans la consolidation de la paix et le renforcement de la cohésion sociale   en Côte d’Ivoire. Mieux, il a décidé de mettre son art  à profit.

Il a reçu à cet effet un chèque d’environ 5 millions de francs CFA des mains de la Ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, le professeur Mariatou Koné. « Je voudrais traduire toute ma reconnaissance au Président de la République, Alassane Ouattara et au Premier Ministre  Amadou Gon Coulibaly pour ce geste.

Ce que nous souhaitons, c’est que les ivoiriens se retrouvent. C’est quand tu es ailleurs que tu réalises la valeur de ton pays. C’est parce que la Côte d’Ivoire existe qu’on nous appelle ivoirien. On a qu’un seul pays. Nous devons tous œuvrer pour que rien n’entrave la bonne marche  de ce pays. Nous avons un héritage de paix à léguer », a-t-il expliqué.

Cet appui du gouvernement permettra à l’artiste de réaliser une œuvre musicale dont certains titres vont porter sur des thématiques de paix et de cohésion sociale. « L’artiste Paul Madys est revenu pour retrouver sa chère patrie natale, mais également pour apporter à travers son art qu’est la musique sa contribution  à la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale…cette aide à l’artiste, traduit la ferme volonté du Gouvernement d’y contribuer », s’est félicité la Ministre.

Notons que dès son accession à la magistrature suprême de notre pays en 2011 le Président de la République Alassane Ouattara a inscrit la réconciliation nationale et la cohésion sociale au cœur de ses priorités.

Ainsi, des missions se sont effectuées à l’extérieur du pays pour inviter les enfants de la Côte d’Ivoire exilée à rentrer. Un appel entendu par nombre d’entre eux dont l’ex-ministre de la défense Bertin Kadet et l’ex-leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’ivoire  Kakou Brou dit Marechal KB.

Source : Ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté

Read 262 times Last modified on mardi, 24 juillet 2018 22:25