• Accueil
  • Nos Unes
  • Cissé Bacongo: ‘’Nous voulons faire en sorte qu'il y ait zéro inondation à Koumassi’’

Cissé Bacongo: ‘’Nous voulons faire en sorte qu'il y ait zéro inondation à Koumassi’’

lundi, 25 mars 2019 18:53
Cissé Bacongo: ‘’Nous voulons faire en sorte qu'il y ait zéro inondation à Koumassi’’ Crédits: DR

« Nous voulons faire en sorte qu'il y ait zéro inondation cette année à Koumassi. Tel est notre objectif », a déclaré le maire de ladite commune Cissé Ibrahim Bacongo.

C'était ce lundi 25 mars 2019, à l'occasion du lancement des travaux de pavage et de bitumage des voies de la commune Koumassi.

Mieux, dira Cissé Bacongo, « certains me disent que nous voulons faire en sorte que Koumassi ressemble à Cocody, mais je voudrais leur dire que nous voulons faire en sorte que ce soit Cocody qui cherche à devenir comme Koumassi et c'est possible ».

« C'est donc pour joindre l'acte à la parole que nous avons entrepris des travaux à Koumassi. Ainsi, en plus du déguerpissement que nous avons entamé depuis un moment, nous allons poursuivre les travaux de voiries et d'assainissement (des voies à bitumer, d'autres à réhabiliter, des routes où il faut mettre des pavés) », souligne le maire. Le montant de l'investissement est estimé à près de 9 milliards de F Cfa.

Cissé Bacongo a saisi l'occasion pour s'excuser auprès des habitants de Koumassi qui ont eu leurs habitats ou commerces détruits dans le cadre de l'opération de déguerpissement et d'embellissement de la commune. « De même qu'on ne peut faire des omelettes sans casser des œufs, ni qu'on ne peut vivre sans nuire, de même on ne peut faire ce que nous faisons sans nuire. Nous avons cassé des espaces où des gens gagnaient leur vie un peu partout à Koumassi (des boutiques, des maquis, des bars autour des établissements scolaires), mais que nous considérons comme ne pouvant pas s'accommoder avec des espaces qui sont censés être des lieux d'apprentissage de la connaissance… ».

Mais le maire de Koumassi a réitéré sa volonté de recaser tous ceux qui ont été déguerpis. Aussi a-t-il exprimé sa reconnaissance aux populations qui apprécient le travail qui est en train d'être fait pour le bonheur de Koumassi.

E.Y