• Accueil
  • Nos Unes
  • Bouaké: Le Marché de Gros fermé dans la matinée de ce mardi

Bouaké: Le Marché de Gros fermé dans la matinée de ce mardi

lundi, 16 avril 2018 19:24
Marché de Gros de Bouaké Marché de Gros de Bouaké Crédits: DR

« Celui qui va demain ouvrir son magasin, nous allons l'enfermer le temps de finir la réunion», a menacé Koné Vakaba.

Bouaké: Le Marché de Gros fermé dans la matinée de ce mardi

«Le Marché de Gros de Bouaké sera fermé dans la matinée de demain (mardi 17 avril 2018) de 9h à 10h. Passer le message à vos collègues commerçant». Telle est la décision prise, ce lundi 16 avril 2018, à Bouaké par Koné Vakaba, secrétaire général de la préfecture de Bouaké.

Les commerçants du Marché de Gros de Bouaké ont boudé la réunion convoqué ce lundi 16 matin par le secrétaire général de la préfecture. Cette réunion, dira-t-il, aux quelques responsables de commerçants présents dans une salle vide fait suite à une rencontre tenue tôt le matin avec les différents chefs de corps des forces de défense et sécurité.

Des mesures sécuritaires de la ville ont été prises suite aux nombreux braquages que connait Bouaké ces trois dernier mois. « Suite aux braquages que l'on connait à Bouaké ces trois derniers mois, j'ai eu une réunion de crise ce lundi matin avec les chefs de corps à Bouaké à mon bureau. C'était les résolutions de cette réunion que nous avons voulu vous annoncer, car désormais à Bouaké, plus rien ne sera comme avant. Le temps de la recréation est terminé. Nous ne voulons plus assister à ces braquages à Bouaké. 84 millions de FCFA volés en trois mois. C'est trop. Cela ne rassure pas les opérateurs économiques. Vous devez tous vous impliquer dans la sécurité à Bouaké afin de rassurer les opérateurs économiques sur le fait que Bouaké est une ville où il fait bon vivre», a-t-il dit avant de lever la séance.

Tout en donnant un nouveau rendez-vous aux commerçants pour le lendemain mardi 17 avril à 9h. « Celui qui va demain ouvrir son magasin, nous allons l'enfermer le temps de finir la réunion», a menacé Koné Vakaba. Il avait à ses côtés les chefs des différents corps de l'armée et de la police présents à Bouaké.

Boubacar Sylla

Correspondance particulière à Bouaké

Read 418 times Last modified on lundi, 16 avril 2018 19:36