• Accueil
  • Nos Unes
  • Ballon d’Or africain : Ces « Rois » qui n’ont jamais gagné la CAN

Ballon d’Or africain : Ces « Rois » qui n’ont jamais gagné la CAN

samedi, 12 janvier 2019 14:59

Le trophée continental manque au palmarès de 19 légendes du football africain.

Ballon d’Or africain : Ces « Rois » qui n’ont jamais gagné la CAN

En remportant, mardi, à Dakar, le titre du Joueur africain de l’année de la Confédération africaine de football (Caf), l’Égyptien Mohamed Salah est le 4ejoueur à s’adjuger ce titre deux fois d’affilée, après le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), l'Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) et le Camerounais Samuel Eto'O (2003, 2004). D’autres grands défis attendent l’Égyptien dont la Coupe d’Afrique des nations (Can) qu’il aimerait bien ajouter à son palmarès. Àl’instar de l’attaquant de Liverpool, ils sont nombreux, les Ballons d’or africains qui n’ont jamais remporté la Can. Ce sont, au total, 19 joueurs qui n’ont pu réaliser ce rêve, depuis la création, en 1970, d’un titre récompensant le meilleur joueur du continent.

C’est encore jouable

A 26 ans, la star de la sélection égyptienne, Mohamed Salah, a encore toutes ses chances de réaliser ce rêve. Surtout que dans moins de six mois, son pays abritera l’évènement (du 15 juin eu 13 juillet). Une belle opportunité pour l’attaquant égyptien qui a raté de peu la consécration en 2017, au Gabon. L’Égypte s’était inclinée en finale face au Cameroun (1-2). Ballon d’or africain en 2016, l’Algérien Ryad Mahrez peut également nourrir l’espoir de remporter la Coupe d’Afrique des nations avec son pays, avant de prendre sa retraite internationale.

Le Gabonais Pierre Emerick Aubameyang, Ballon d’or 2015, rêve également d’une consécration africaine avec le Gabon. Le joueur d’Arsenal n’a que 27 ans et a encore une longue carrière internationale. La tâche ne sera, cependant, pas facile pour l’ancien joueur de Dortmund. En trois participations à la compétition, l’attaquant d’Arsenal n’est pas allé plus loin  qu’en quarts de finale, en 2012, avec sa sélection. Il n’a pu franchir le 2e tour en 2015 et en 2017. Bien que qu’il soit toujours bon pour le service, Emmanuel Adebayor, Ballon d’or africain en 2009, n’a qu’un mince espoir. Plus proche de la retraite internationale, il pourrait disputer une dernière Can avec le Togo en Égypte, à condition que les Éperviers se qualifient.

Le rêve impossible

Dans ce lot de joueurs « maudits », il y a malheureusement ceux qui ne réaliseront jamais ce rêve, parce qu’ayant pris leur retraite internationale. C’est le cas de Didier Drogba. Couronné roi d’Afrique du football en 2006 et en 2009, il n’a jamais remporté le titre continental avec la Côte d’Ivoire, avant de prendre sa retraite internationale en 2013, après la Can sud-africaine.

Ce n’est pourtant  pas faute d’avoir essayé, avec deux finales perdues en 2006 et en 2012. On se souvient d’ailleurs de ce fameux penalty en finale de la Can face à la Zambie, en 2012. Double ballon d’or en 2001 et 2002, le Sénégalais El Hadji Diouf s’était aussi  rapproché  du sacre dans la compétition en 2002.

Après avoir réalisé un parcours sans faute où ils se sont distingués, les Lions de la Téranga sont tombés face au Cameroun en finale, à la suite de la fatidique épreuve des tirs au but. Dans la génération 1970 (entre 1970 et 1980), ils sont sept légendes à avoir échoué sur le plan continental avec leurs sélections respectives.

Il s’agit de Salif Keïta (Mali), Ibrahima Sunday (Ghana), Chérif Souleymane (Guinée), Tshimen Bwanga (Zaïre), Ahmed Faras (Maroc), Tarak Dhiab (Tunisie) et  Jean Manga Onguene (Cameroun). Des joueurs qui ont tout donné  sans pouvoir s’offrir le trophée continental. Entre les années 1980 et 2000, de grands  talents tels que le Libérien Georges Weah (1995), le Nigérian Nwankwo Kanu (Ballon d’or africain en 1996 et 1999) ou encore le Zambien  Kalusha Bwalya (1988) ont presque tout gagné, sauf la Coupe d’Afrique des nations.

CÉLESTE KOLIA