Après l’attaque de Petit-Guiglo: Les habitants hésitent à retourner
  • Accueil
  • Nos Unes
  • Après l’attaque de Petit-Guiglo: Les habitants hésitent à retourner

Après l’attaque de Petit-Guiglo: Les habitants hésitent à retourner

mercredi, 03 avril 2013 00:00
Un villageois devant sa maison après le passage des assaillants Un villageois devant sa maison après le passage des assaillants Crédits: Saint-Tra-Bi

[03/04/2013. 16h00] Malgré l'amélioration de la situation sécuritaire, ils sont nombreux les habitants du village qui hésitent encore à prendre le chemin du retour.

Après l’attaque de Petit-Guiglo: Les habitants hésitent à retourner

Le calme est de retour dans le département de Blolequin et particulièrement dans le village de Petit-Guiglo après les attaques meurtrières de la semaine dernière.

Malgré l'amélioration de la situation sécuritaire, ils sont nombreux les habitants du village qui hésitent encore à prendre le chemin du retour.

C'est le cas de Koné Siaka, planteur dans ce village depuis plus de 20 ans. Il indique que son champ de cacao ainsi que ses biens se trouvent dans le village mais hésite encore avant d'y retourner. Car, il n'a plus de maison ni de nourriture après le passage des assaillants.

"Les assaillants sont dispersés dans la forêt après avoir été mis en déroute. Je sais ce qu'ils ont fait à mon frère et je n'ai pas envie de subir le même sort", souligne-t-il. Kai Hubert n'est pas de cet avis, il fait partie des candidats au retour. Ses affaires qu'il a pu sauver, tiennent dans un sachet noir.

"J'ai tout perdu mais je retourne au village. J'attends ma part du don du Président de la République pour regagner la terre de mes ancêtres. Les militaires ont porté un véritable coup dur aux assaillants", fait-il savoir. 

Le sous-préfet de Blolequin Koffi Yao Kan Claude a mis en place un comité pour aider les déplacés à regagner leurs villages. Il a lancé un appel aux transporteurs afin d'aider les déplacés qui le souhaitent à rentrer chez eux.

 

Saint-Tra Bi

Correspondant régional.

 

Lu 1918 fois Dernière modification le mercredi, 03 avril 2013 15:55