• Accueil
  • Nos Unes
  • Alassane Ouattara: J’encourage donc les entrepreneurs portugais à saisir les opportunités d’affaires qu’offre mon pays (discours intégral)

Alassane Ouattara: J’encourage donc les entrepreneurs portugais à saisir les opportunités d’affaires qu’offre mon pays (discours intégral)

mercredi, 13 septembre 2017 06:45
Alassane Ouattara: J’encourage donc les entrepreneurs portugais à saisir les opportunités d’affaires qu’offre mon pays (discours intégral) Crédits: Pressidence.ci

Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara en visite officielle de 48 h à Lisbonne au Portugal a prononcé ce 12 septembre 2017 un discours lors d'une réception organisée en son honneur par le président Portugais, Marcelo Rebelo de Sousa.Ci-dessous, le discours intégral.

                                                                                          Discours Intégral

Excellence, Monsieur le Président de la République,

Madame la Première Dame de Côte d’Ivoire,

Mesdames et Messieurs les Présidents d’Institution,

 

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Honorables invités,  Mesdames et Messieurs,

Boa notché !

Monsieur le Président,

C’est avec réel plaisir que j’effectue cette visite d’Etat dans votre beau pays, la première d’un Chef d’Etat ivoirien.

Je voudrais, très sincèrement vous remercier pour votre aimable invitation et pour l’accueil chaleureux ainsi que les marques d’attention dont moi-même, mon épouse et la délégation qui m’accompagne sommes l’objet, depuis notre arrivée à Lisbonne, cette belle, chaleureuse et accueillante cité.

Ce matin, nous avons eu le grand plaisir de visiter le Monastère des Hiéronymites, joyau architectural du style manuélin. Nous avons pu admirer ce monument impressionnant, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, symbole de piété et du riche passé du Portugal. J’ai aussi eu le grand honneur de recevoir symboliquement LA CLE de la ville de Lisbonne, dont je suis désormais Citoyen d’Honneur.

Monsieur le Président,

Les relations entre nos deux pays sont anciennes et séculaires.

En effet, les premiers Européens à fouler notre terre, furent des navigateurs portugais longeant les côtes africaines, à la recherche de la route des Indes. Ils lui donnèrent le nom de «Costa do Marfim », en français "Côte d'Ivoire". De même, certaines villes du sud-ouest de la Côte d’Ivoire, telles que San Pedro et Sassandra tiennent leurs noms de la présence au XVème siècle, de ces explorateurs portugais. C’est donc dire, combien les relations entre nos peuples sont anciennes.

Monsieur le Président,

Je voudrais saisir l’occasion de cette visite pour saluer la mémoire d’un illustre homme, le Président Mario SOARES, homme d’Etat, grand ami de la Côte d’Ivoire, qui effectua une mémorable visite de travail et d’amitié en Côte d’Ivoire du 24 au 26 novembre 1989.Cette coopération initiée par le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY et le Président Mario SOARES, s’est renforcée, d’année en année.

Je me réjouis donc de cette visite, qui intervient un an seulement après votre accession à la magistrature suprême de votre pays. Elle traduit notre commune volonté de consolider les liens anciens d’amitié et de coopération qui existent entre la Côte d’Ivoire et le Portugal, dans la droite ligne de l’oeuvre entreprise par nos illustres devanciers.

Monsieur le Président,

La Côte d’Ivoire a connu, durant une décennie, une grave crise politico-militaire. Grâce aux efforts des ivoiriens, ainsi qu’aux soutiens des pays amis dont le Portugal, la Côte d’Ivoire a renoué avec la paix et la stabilité.

La démocratie se consolide de jour en jour avec l’organisation d’élections démocratiques depuis 2011, dont la dernière a été le referendum constitutionnel qui a permis l’avènement de la troisième République, qui vient renforcer la Paix et la stabilité dans notre pays.

De même, notre économie affiche une croissance remarquable. Avec un taux de croissance moyen de 9% par an, au cours de ces cinq dernières années, la Côte d’Ivoire est redevenu l’un des marchés les plus attractifs du continent africain.

Monsieur le Président,

La Côte d’Ivoire et le Portugal entretiennent des relations diplomatiques depuis 1975. Nos pays ont développé une coopération qui s’est enrichie par des visites réciproques de hautes personnalités portugaises et ivoiriennes. L’ouverture, en 2015, de l’Ambassade de Côte d’Ivoire au Portugal témoigne de notre volonté de donner une nouvelle impulsion à nos excellentes relations de coopération.

A cet égard, mon pays se réjouit de la reprise de la desserte de la Côte d’Ivoire par la compagnie aérienne TAP, le 17 juillet 2017. Cette liaison aérienne aura, j’en suis persuadé, un impact significatif sur le volume et le niveau des échanges commerciaux et touristiques entre nos deux pays. Je voudrais également me féliciter de la constante progression de nos échanges commerciaux, qui demeurent cependant largement en deçà des importantes potentialités de nos deux pays. Il nous appartient donc d’encourager les opérateurs économiques de nos deux pays, en créant un cadre juridique et règlementaire plus favorable à leurs activités notamment, par la signature d’un Accord de protection et de promotion réciproques des investissements et d’un Accord de non double imposition.

Monsieur le Président,

Mon ambition est de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. Dans cette perspective, le Gouvernement a élaboré un Plan National de Développement, pour la période 2016-2020, d’un montant de 30.000 milliards de FCFA, soit 53,7 millions d’euros, dont 60% sont dédiés aux investissements du secteur privé. J’encourage donc les entrepreneurs portugais à saisir les opportunités d’affaires qu’offre mon pays notamment dans les secteurs de la production agricole, de l’agro-industrie, de l’énergie, des infrastructures et du tourisme.

Monsieur le Président,

Je me félicite également de l’engagement de nos Gouvernements respectifs à poursuivre les efforts en vue de la conclusion d’accords de coopération dans différents domaines. Les nouveaux accords signés au cours de la présente visite sont autant de gages pour une coopération renforcée, mutuellement bénéfique. En outre, mon pays a exprimé son intention d’adhérer à la Communauté des Pays de Langue Portugaise(CPLP) en qualité d’Observateur-associé. Par cette décision, la Côte d’Ivoire fait le pari de l’ouverture, du partage ainsi que du rapprochement dynamique des cultures.

Monsieur le Président,

Je voudrais pour terminer, remercier le Portugal, qui, en sa qualité de membre non Permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2011-2012, a contribué au règlement de la Crise ivoirienne au sein des Organisations multilatérales, en particulier l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Union Européenne.

Par ailleurs, je voudrais saisir cette occasion pour vous exprimer mes sincères remerciements, pour le soutien de votre pays à l’élection de la Côte d’Ivoire en qualité de membre du Conseil de Sécurité des Nations Unies, pour la période 2018-2019.

Monsieur le Président,

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Je formule le voeu que cette visite et les échanges fructueux que nous avons eus, nous permettent d’envisager l’avenir avec confiance. Je reste convaincu qu’aujourd’hui, plus que par le passé, de nouvelles perspectives s’offrent à la Côte d’Ivoire et au Portugal, pour consolider leurs relations. Je vous invite à présent à vous lever et à lever vos verres à la santé de SEM Marcelo Rebelo De Sousa, à l’amitié et à la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Portugal.

Vive la Côte d’Ivoire !

Vive le Portugal !

Vive la coopération ivoiro-portugaise !

« Obrigado ! »

Je vous remercie.

Alassane Ouattara

Président de la République de Côte d'Ivoire

Read 223 times Last modified on mercredi, 13 septembre 2017 07:02