11 avril 2011-11 avril 2013 : Il y a deux ans, prenait fin la crise post - électorale
  • Accueil
  • Nos Unes
  • 11 avril 2011-11 avril 2013 : Il y a deux ans, prenait fin la crise post - électorale

11 avril 2011-11 avril 2013 : Il y a deux ans, prenait fin la crise post - électorale

mercredi, 10 avril 2013 23:11
Laurent Gbagbo, ancien Président de la République, est depuis le 29 novembre 2011, en prison à la Haye.   Laurent Gbagbo, ancien Président de la République, est depuis le 29 novembre 2011, en prison à la Haye. Crédits: archives

[10/04/2013. 23h10] Onze avril 2011. Peu après midi, Laurent Gbagbo est arrêté par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire.

Après 12 jours de combat, les Ivoiriens sortaient de la crise post-électorale avec un bilan de 3000 morts. Après une élection qui, selon plusieurs observateurs nationaux et internationaux a respecté les normes requises, Laurent Gbagbo, le Président sortant, quoique battu, refuse de céder le fauteuil au candidat du Rassemblement des républicains (Rdr), Alassane Ouattara, grand vainqueur de ce scrutin. En mars 2011, les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) ont lancé l’opération ‘’Restaurer la démocratie’’. Laurent Gbagbo est mis en résidence surveillée. Le 29 octobre 2011, il a été transféré à la Cour pénale internationale (Cpi) qui le soupçonne de crime contre l’humanité. En décembre 2011, il a comparu pour la première fois devant les juges de la Cpi, dans le cadre de l’audience de comparution initiale. En février 2013, c’était l’audience de confirmation des charges. En mai prochain, l’ancien Président Laurent Gbagbo saura s’il sera jugé ou pas. Dans une déclaration rendue publique hier, le Front populaire ivoirien, son  parti a encore clamé son innocence. 

Deux ans après cette crise, le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, a relancé la machine du développement de la Côte d’Ivoire. Tout le pays est en chantier. Construction du 3e pont et d’un barrage électrique, réhabilitation de la voierie, amélioration de l’hydraulique villageoise, assainissement du cadre de vie, mise en place d’un système de sécurité performant… le Chef de l’Etat avait indiqué en avril 2011 que la Côte d’Ivoire inaugurait une nouvelle ère d’espérance : ‘’Notre pays vient de tourner une page douloureuse de son histoire. Après plus de quatre mois de crise post-électorale émaillée par tant de pertes humaines, nous voici enfin à l’aube d’une nouvelle ère d’espérance’’. L’objectif du Président Alassane Ouattara est de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020. Ce pays qui est à nouveau ouvert sur le monde marche vers ce but.

Etienne Aboua

 

Lu 4308 fois Dernière modification le jeudi, 11 avril 2013 00:08