Établissements privés Laïcs : L’expulsion des élèves affectés suspendue
  • Accueil
  • Nos Unes
  • Établissements privés Laïcs : L’expulsion des élèves affectés suspendue

Établissements privés Laïcs : L’expulsion des élèves affectés suspendue

mardi, 16 avril 2013 23:44
La ministre Kandia Camara La ministre Kandia Camara Crédits: archives

[16/04/2013. 23h45]Les nuages sont en train de se dissiper autour des élèves affectés par l’Etat dans les établissements privés-laïcs. Vu qu’ils étaient sous la menace d’expulsion depuis quelques jours par des fondateurs.

En effet,  la Fédération nationale des établissements d’enseignement privé-laïc de Côte d’Ivoire (Feneplaci) a décidé de suspendre sa décision d’expulsion dans la matinée d’hier, des élèves affectés par l’Etat. Son porte-parole, Gohidé Tiémoko, a, à travers une déclaration, relevé que cette décision a été prise dans le souci d’achever l’année scolaire  dans un climat apaisé. Mais aussi pour donner le temps aux autorités pour s’acquitter de leurs engagements. Cette baisse de tension fait suite aux séances de négociation avec le ministère auprès du Premier ministre chargé de l’Economie et des Finances sur le paiement des arriérés de frais de scolarité dus par l’Etat.  Il a été décidé de l’apurement, dans la semaine en cours, du reliquat de 6,5 milliards de F cfa de l’échéance de décembre 2012. Et le paiement, avant le 5 mai, des 15 milliards de F de l’échéance du 30 mars de l’année en cours. C’est pourquoi,  le bureau fédéral  invite tous les fondateurs d’écoles privées d’enseignement et de formation à accueillir les élèves. Et leur permettre de suivre les cours.  Cette situation qui préoccupe les fondateurs d’établissement les a conduits à une assemblée générale le 28 mars. A la suite de laquelle,   un mot d’ordre avait été pris par le bureau fédéral et qui devait entrer en application hier.

La Feneplaci exigeait le paiement de 21 milliards de F cfa sur  130,8 milliards. Selon le vice-président de cette organisation, Oulaï Alexis, un protocole d’apurement de ces frais de scolarité daté du 2 avril 2012 existe.

C. Dallet

 

Lu 1325 fois Dernière modification le mardi, 16 avril 2013 23:48