• Accueil
  • Nos Unes
  • Élections Locales: Plusieurs électeurs mis aux arrêts pour soupçon de fraude

Élections Locales: Plusieurs électeurs mis aux arrêts pour soupçon de fraude

dimanche, 21 avril 2013 17:01

[21-04-2013. 17h20] 5,7 millions d’inscrits, sur 21 millions d’habitants, qui sont invités aux urnes, ce dimanche 21 avril

Élections: Plusieurs électeurs mis aux arrêts pour soupçon de fraude

 

Plusieurs électeurs ont été mis aux arrêts pour soupçon de fraude dans certaines localités du pays. Il s’agit de la commune d’Attécoubé et de la commune de Yamoussoukro.

 

.16h 49: Les candidats Anne Ouloto et Banzio Dagobert se félicitent du déroulement du scrutin dans le calme dans la région. Ils ont indiqué à l’envoyé spécial de Fraternité Matin dans la région qu’ils souhaitent que le calme continue jusqu’à la fin des opérations.

 

 16h20 : L’électeur Miézan Adelph Sylver, 37 ans est en garde à vue dans les locaux de la préfecture de police de Yamoussoukro. Selon notre correspondant dans la région, il a été interpellé pour cas de fraude dans le centre de vote de l’EPP Camp militaire au quartier Énergie.

 

15h30 : De nombreux électeurs étaient déroutés à Alépé. En effet, ils ont expliqué au correspondant de fratmat.info que leurs noms ne figuraient pas sur les mêmes listings des bureaux dans lesquels ils ont voté lors de la présidentielle de 2010 et les législatives de décembre 2011.

 

15 : Le candidat Silué Kagnon Augustin qui brigue le mandat de président du conseil régional sous la bannière du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a affirmé dimanche à notre correspondant régional à Korhogo, qu’il est prêt à accepter les résultats des urnes, aux termes du scrutin.

 

14h46 : Un électeur a été mis aux arrêts par la police nationale à Abidjan-Attecoubé, a constaté un correspondant de fratmat.info sur place. Il est soupçonné de fraude. Selon la police, il a été pris avec deux bulletins de vote dans l’isoloir.

 

14h00 : Un affrontement évité de justesse entre les partisans de N’dohi Raymond et ceux de Cissé Bacongo au centre de vote de l’école primaire publique Mondon de Koumassi a constaté un correspondant de fratmat.info sur place.

 

13h30:Absence d'isoloirs au centre de vote du groupe scolaire de Cocody-Anono et l’école primaire catholique du quartier.

 

13h00: Un candidat indépendant aux élections municipales dans la commune de Ferkessédougou, Ouattara Kaweli a retiré ses représentants des bureaux de vote en plein déroulement du scrutin, a constaté un correspondant de fratmat.info.

 

12h01: Après quatre heures d'interruption du vote dû à des problèmes organisationnels, les candidats de Kouibly et Bangolo, en accord avec la Commission électorale indépendante (Cei) locale, ont décidé que la fermeture des bureaux de vote se fasse à 20 h pour rattraper le temps perdu. 

 

11h40 : Le Président ivoirien, Alassane Ouattara s'est rendu au centre de vote du lycée Sainte-Marie de Cocody pour accomplir son devoir civique. Après son vote, il a fait une adresse à la population ivoirienne. « Je viens de voter et j’encourage la population à faire de même. Ces élections sont importantes. La politique du gouvernement doit s’appuyer sur le souhait des populations. Je souhaite que ces élections soient apaisées ».

 

11h00: Le superviseur régional de la Cei, Yapi Claude Stéphane, est sur les lieux à Kouibly et Bangolo pour trouver une solution à cette situation qui perturbe le bon déroulement du vote dans cette région de l’ouest du pays.

 

10h30: Les élections n’ont toujours pas commencé à Kouibly et à Bangolo jusqu’à 10h30,  dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Des candidats bloquent le scrutin sous prétexte que les bulletins ne sont pas en ordre.

 

10h: Ce n’est  pas encore la grande affluence devant les bureaux de vote dans nombre de communes du district d’Abidjan telles que Yopougon, Marcory, Port-Bouët, Adjamé, etc.

 

9h00 : Dans la commune d’Adjamé. Dans le district d’Abidjan, le vote se déroule normalement au lycée municipal de Williamsville. Dans certains bureaux de la localité, les représentants de certains candidats sont absents.

 

8h30 : A Yopougon dans le district d’Abidjan, le scrutin acommencé avecun retard. Le commissaire de la Cei de Yopougon II, Méité Abou, a procédé au remplacement de 4 agents de bureaux Cei du centre de vote de l’école primaire Sogefiha 6 terminus 40 qui étaient sur place par d’autres. Cette situation a perturbé pendant une trentaine de minutesle bon déroulement du vote. Le calme est revenu par la suite et les choses sont rentrées dans l’ordre.

 

 8h : Les bureaux de vote ouverts dans plusieurs localités du pays.

 

Ce sont 5,7 millions d’inscrits, sur 21 millions d’habitants, qui sont invités aux urnes, ce dimanche 21 avril, de 07H00 à 17H00 sur l’ensemble du territoire national pour choisir leurs conseillers régionaux (84 têtes de liste) et Conseillers municipaux (659 candidats). Les élections locales sont boycottées par le parti de l’ex-Président Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien (Fpi).

 

Théodore Kouadio

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(Coordination)

 

Read 2548 times Last modified on dimanche, 21 avril 2013 17:34