Élections locales : Abidjan sous les couleurs de la campagne
  • Accueil
  • Nos Unes
  • Élections locales : Abidjan sous les couleurs de la campagne

Élections locales : Abidjan sous les couleurs de la campagne

samedi, 06 avril 2013 15:50

[06-04-2013. 17h00] Sur le plan national, pour ces élections locales, ce sont au total 659 candidats aux municipales et 84 têtes de liste pour les régionales qui participent à la campagne pour une durée de 15 jours.

Élections locales : Abidjan sous les couleurs de la campagne

 

La capitale économique ivoirienne, Abidjan, s’est réveillée ce samedi 06 Avril 2013, sous une pile d’affiches et de prospectus arborant l’effigie des différents candidats aux élections municipales 2013.

 

De la commune d’Abobo à Port-Bouët, de celle de Yopougon  à Cocody en passant par Adjamé. En tout cas, dans les dix communes d’Abidjan les panneaux publicitaires, électriques, les  murs, les boutiques, des véhicules, les étales de petits commerçants etc. sont devenus les supports des affiches appelant à voter les candidats.

 

Cependant, ce samedi, 1er jour de la campagne, à part les affichages, les équipes de campagne ne se bousculent pas dans les rues d’Abidjan. « Ce n’est que le début. Nous finalisons les derniers détails des préparatifs pour attaquer le terrain », explique Koné Seydou, chargé de communication d’un candidat dans la commune de Yopougon.

 

A Adjamé, Beugré Narcisse, directeur de campagne d’un candidat indépendant, explique que son équipe a opté pour une campagne de proximité. « Nous n’allons pas faire beaucoup de tapages dans les rues. Nous allons faire du porte à porte pour bien faire passer notre message », a-t-il confié.

 

A Marcory, des candidats en lice ont organisé des rencontres de petits groupes avec les leaders d’opinions dans plusieurs sous-quartiers. « Les tournées dans les rues, à notre sens n’apporte pas grand chose,  même si, cela est nécessaire pour montrer que nous sommes aussi présents sur le terrain », explique Yao Bertin, un responsable de campagne à Marcory Anoumabo.

 

Sur le plan national, pour ces élections locales, ce sont au total 659 candidats aux municipales et 84 têtes de liste pour les régionales qui participent à la campagne pour une durée de 15 jours.

 

Le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo, le front populaire ivoirien (FPI), principale formation d’opposition boycottele scrutin qui se déroulera le 21 avril prochain.

 

Théodore Kouadio

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 1918 fois Dernière modification le samedi, 06 avril 2013 17:11