Échangeur de la Riviera II: Quand les travaux perturbent la circulation
  • Accueil
  • Nos Unes
  • Échangeur de la Riviera II: Quand les travaux perturbent la circulation

Échangeur de la Riviera II: Quand les travaux perturbent la circulation

mardi, 09 avril 2013 16:58
Une vue d'un embouteillage sur les voies d'Abidjan Une vue d'un embouteillage sur les voies d'Abidjan Crédits: Isabelle Somian

[09-04-2013. 18h00] Les travaux effectués, imposent de nouvelles habitudes aux automobilistes soucieux de la ponctualité. Ils quittent tôt leurs maisons pour éviter les embouteillages quotidiens.

Échangeur de la Riviera II: Quand les travaux perturbent la circulation



Ce n’est presque plus surprenant de voir, avant 6 heures 30 du matin (heure locale), des embouteillages sur les routes de la Riviera II. Avec la construction de l’échangeur de ce quartier de la commune de Cocody (Abidjan), les usagers de la route sont devenus des « lève-tôt ».


Les travaux effectués, imposent de nouvelles habitudes aux automobilistes soucieux de la ponctualité. Ils quittent tôt leurs maisons pour éviter les embouteillages quotidiens.


Selon M. Yao Hubert, agent de la fonction publique, « l’étroitesse des nouvelles voies et l’obstruction des issues de secours (raccourcis) imposent une discipline aux automobilistes. Ils sont obligés d’interrompre leur sommeil pour éviter les bouchons ».


Mme Yao Yao, une automobiliste prise dans un embouteillage témoigne. « Avec ces grands chantiers, je ne me retrouve plus. Déjà à 4 heures du matin, je suis sur pied. Il faut s’occuper des enfants, de la maison et emprunter l’axe Riviera-Plateau avant 6 heures du matin », a-t-elle déploré. Elle était visiblement épuisée.


Avant les travaux, les embouteillages ne se signalaient qu’aux heures de pointe. Notamment à 7h 30, 18h 30…). La circulation était fluide tout le reste du temps.


Éviter les embouteillages aux heures de pointe et permettre une fluidité sur ces voies, sont entre autres quelques avantages de la construction de l’échangeur de la Riviera II. Mais pour l’heure, les automobilistes de ce quartier sont obligés de se réveiller tôt.



Isabelle Somian
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 1986 fois Dernière modification le mardi, 09 avril 2013 18:39