Surveillance de l’Environnement: Le Kenya prêt à abriter le Premier Forum de pour la Sécurité en Afrique

mardi, 25 août 2015 16:50
Surveillance de l’Environnement: Le Kenya prêt à abriter le Premier Forum de  pour la Sécurité en Afrique Surveillance de l’Environnement: Le Kenya prêt à abriter le Premier Forum de pour la Sécurité en Afrique Crédits: DR

Le Forum MESA est prévu pour cinq (05) jours. Pendant ce temps, les délégués auront l'occasion d'échanger les meilleures pratiques qui ont aidé les institutions et les gouvernements africains à établir des cadres cohérents pour le développement des activités d'Observation de la Terre afin d’améliorer les politiques pour la durabilité environnementale au profit des générations futures.

Le Kenya abritera le premier forum de Surveillance de l'Environnement pour la Sécurité en Afrique (MESA) à Nairobi du 31 Août au 4 Septembre à l'Hôtel Crowne Plaza. Le Forum examinera la façon dont les données d'Observation de la Terre par le biais du projet MESA, soutiennent les politiques, la planification et la prise de décision au niveau national, régional et continental en Afrique.

La Commissaire à l'économie rurale et agriculture de la Commission de l'Union Africaine, S.E. Mme Tumusiime Rhoda Peace, a déclaré qu’«en améliorant l'accès et l'exploitation des applications appropriées de l'Observation de la Terre aux niveaux national, régional et continental, le projet MESA (http://mesa.au.int) contribue à l’amélioration de la gestion de l'information, de la prise de décision et au renforcement de la capacité de planification des institutions africaines mandatées pour les questions liées à l'agriculture, l'environnement, le climat, la pêche, la sécurité alimentaire et les domaines connexes. Cela est essentiel pour l’intégration régionale africaine".

Mme Anna Burylo au nom de la délégation de l'UE à l'Union Africaine, en sa qualité de Chef de la coopération, a déclaré pour sa part que : "L'Union européenne est fermement engagée à veiller à ce que le projet MESA contribue efficacement à la mise en place d'un cadre cohérent pour le développement des activités d'Observation de la Terre afin de contribuer de façon stratégique au développement socio-économique de l'Afrique. Prenant également la parole lors à la séance d'information, Zachary Atheru, gestionnaire de projet au MESA-IGAD, a déclaré que: « le Forum vient à un moment où les données sont utilisées par les institutions pour planifier et exécuter les initiatives qui, à long terme, ont un impact social et économique ».

Le Forum MESA est prévu pour cinq (05) jours. Pendant ce temps, les délégués auront l'occasion d'échanger les meilleures pratiques qui ont aidé les institutions et les gouvernements africains à établir des cadres cohérents pour le développement des activités d'Observation de la Terre afin d’améliorer les politiques pour la durabilité environnementale au profit des générations futures.

Le Forum a pour thème " Rationaliser les produits et services de MESA pour un  cycle de prise de décision en faveur de la gestion durable de l'environnement" et sera organisé par la Commission de l'Union Africaine (CUA) en collaboration avec l'Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD), et le gouvernement du Kenya à travers le Ministère de l'Environnement et des ressources naturelles, avec le soutien de l'Union Européenne. Elle réunira 250 délégués internationaux, comprenant des décideurs politiques, les planificateurs, les utilisateurs de données d'Observation de la Terre et des experts venant de tout le continent.

 Projet MESA

S’appuyant sur les résultats de PUMA et AMESD, le programme de Surveillance pour l’environnement et la sécurité en Afrique (MESA) constitue une première contribution à l’initiative GMES Afrique dans le cadre de la Stratégie commune UE-Afrique.

MESA vise à consolider et à étendre les services opérationnels environnementaux offerts dans le cadre du programme AMESD et à accroître son champ d’action, notamment par la prestation des Services climatologiques en Afrique.

La mission du projet MESA consiste à renforcer les capacités de gestion de l’information, de prise de décision et de planification des institutions africaines chargées de l’environnement, du climat, de la sécurité alimentaire et des questions connexes, que ce soit au niveau continental, régional ou national, en facilitant l’accès et l’exploitation des applications d’observation de la Terre pertinentes pour l’Afrique.

Ce projet est clairement axé sur la nécessité de renforcer les capacités d’utilisation des données d’observation de la Terre sur le continent africain et met particulièrement l’accent sur les applications climatiques et environnementales. Entre autres activités, MESA assurera la maintenance et la mise à niveau des stations de réception EUMETCast déployées dans le cadre d’AMESD et contribuera à la mise au point de services opérationnels fondés sur les données d’observation de la Terre.

La création du projet MESA a été proposée dans la Déclaration de Ouagadougou, signée en septembre 2010 par la Commission de l’Union africaine, le Secrétariat des États ACP et les Communautés économiques régionales africaines, dans le but d’assurer la continuité des investissements déjà réalisés pour l’utilisation des données d’observation de la Terre en Afrique (p. ex. PUMA et AMESD) et d’apporter une première contribution à l’initiative GMES Afrique, née de la Déclaration de Maputo en octobre 2006 et intégrée à la Stratégie commune UE-Afrique depuis décembre 2007.

EUMETSAT ET MESA

Au vu des apports et des résultats très positifs obtenus dans les projets PUMA et AMESD, EUMETSAT envisage, conformément à la nouvelle stratégie qu’elle s’est fixée, de contribuer activement au projet MESA, comme elle l’a fait dans le passé pour PUMA et AMESD.

EUMETSAT se propose de contribuer au projet MESA comme suit :

- service d’assistance technique pour la maintenance des stations de réception ;
- utilisation d’EUMETCast pour la diffusion des produits ;
- soutien de premier ressort pour les usagers via le service d’assistance en ligne d’EUMETSAT ;

-coordination des activités de formation.

Cette contribution s’inscrit en complément des autres activités menées par EUMETSAT en Afrique (formation, diffusion de données, Forums des usagers) et de sa participation aux projets FP7 axés sur l’Afrique (AGRICAB, EAMNET, etc.).

Par ses diverses activités, MESA contribue à concrétiser la vision définie dans la nouvelle stratégie d’EUMETSAT. En effet, MESA permettra « d’élargir la communauté utilisatrice des données, produits et services d’EUMETSAT [...] parmi les membres de l’OMM » et, notamment pour ce qui est du CR-I de l’OMM (Afrique), « aidera les communautés météorologiques à obtenir un accès plus aisé aux données, produits et services d’EUMETSAT et à faire le meilleur usage possible des services satellitaires, actuels ou futurs, afin d’aider chaque pays et chaque région à pourvoir à ses besoins ». En outre, grâce à son rôle de précurseur de l’initiative GMES Afrique, MESA s’inscrit parfaitement dans l’objectif d’EUMETSAT visant à « donner une dimension opérationnelle à l’initiative GMES Afrique, dans le contexte de la Stratégie commune Union européenne-Afrique adoptée à Lisbonne en 2007 et révisée à Tripoli en 2010 ».
 
MESA et la surveillance du climat

MESA est le préambule d’une thématique transversale continentale intitulée « Soutien des services climatologiques (surveillance des changements climatiques) ». Cette thématique a été proposée par les Communautés économiques régionales et la Commission de l’Union africaine dans le but d’obtenir une information pertinente pour l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques climatiques menées aux niveaux régional et continental.

Des liens existeront entre cette thématique, le Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC) et le projet ClimDev-Afrique. Cette thématique aidera les communautés météorologiques africaines à développer et renforcer leur capacité à fournir des informations climatiques aux pays ou aux institutions régionales dont elles ressortent. Elle est tout à fait pertinente pour EUMETSAT, car elle entre directement dans le champ de l’un de ses mandats clés (surveillance du climat).
 
Résultats attendus du projet MESA

Les résultats majeurs escomptés du projet MESA sont les suivants :
-Résultat 1 : offrir aux acteurs africains un accès meilleur et durable aux données et informations d’observation de la Terre (OT) aux niveaux continental, régional et national ;
-Résultat 2 : améliorer les services de données et d’informations d’observation de la Terre disponibles pour faciliter la prise de décisions et la planification aux niveaux continental, régional et national ;
-Résultat 3 : améliorer la coopération et les échanges (sur le plan géographique comme thématique), à la fois entre les régions du continent africain et avec les partenaires européens, pour favoriser la synergie, l’efficacité et l’intégration des services d’information à l’échelle du continent ;
-Résultat 4 : renforcer les cadres politiques et stratégiques pour garantir une participation active et durable des acteurs africains aux initiatives d’observation de la Terre à visée environnementale et sécuritaire ;
-Résultat 5 : étoffer les connaissances des acteurs africains en matière d’informations d’OT (sources, usages, restrictions, implications politiques, etc.) pour en tirer des bénéfices durables.

Arsène Kanga
(Correspondant)
(Source: EUMETSAT ET MESA)
 

Read 1996 times Last modified on mardi, 25 août 2015 17:05