Noix de cajou brute : Une ligne de transformation complète disponible

dimanche, 19 juillet 2015 10:15
 Noix de cajou brute : Une ligne de  transformation complète disponible Noix de cajou brute : Une ligne de transformation complète disponible Crédits: DR

A l’aide d’un séchoir automatique, ces amandes sont séchées pendant  cinq à six heures à une base température dans un four.

La Côte d’Ivoire peut désormais transformer une importante quantité de noix de cajou brute produite en amandes. Cela est possible grâce à l’acquisition d’une ligne complète disponible au Centre de démonstration et de promotion des technologies (Cdt). 

Ce sont des machines, fruit de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l‘Inde. On peut par exemple citer dans les étapes de transformation, en amont  une chaudière à vapeur et un cuiseur utilisées pour la cuisson des noix brutes.

La cuisson à  la vapeur sous pression permet la fragilisation des coques et la facilitation du processus de décorticage.  Qui se fait à l’aide de décor tiqueur automatique. En effet, la coque des noix brutes est fendue dans le sens de la longueur et les amandes sont extraites à la main.

A l’aide d’un séchoir automatique, ces amandes sont séchées pendant  cinq à six heures à une base température dans un four. Cela facilite le depelliculage. L’autre étape est l’humidification  qui se fait à l’aide d’un appareil appelé humidificateur.

Par ce processus, les amandes sont ramenées à un taux d’humidité compris entre 4 et 5% permettant ainsi le depecullage qui se déroule dans un depelliculeur automatique (pour débarrasser d’éventuelles pellicules sur les amandes).

Les amandes dépelliculées sont ensuite calibrées, une à une  c’est-à-dire séparées selon leur taille dans une autre machine. On note au total 6 tailles différentes qui se trouvent sur cette machine appelée calibreur automatique qui permettent la sortie de ces noix traitées.

Après le calibrage, les amandes calibrées sont conditionnées dans des sachets. Cette dernière opération se fait à l’aide d’une ensacheuse. Mais avant,  le produit peut être assaisonné à l’aide d’une enrobeuse. Selon Coulibaly Karidjatou, responsable du service technique au Cdt, cette unité traite 100 kilogrammes de noix par heure.

 C’est le lieu de préciser que la Côte d’Ivoire produit annuellement environs  450.000 tonnes de noix de cajou et  se classe première en Afrique.  Au niveau mondial, ce pays occupe  la 2ème place,  derrière l’Inde.

Malheureusement, c’est seulement  5% de cette matière première qui est transformée sur place. Toute chose qui a conduit les autorités indiennes à explorer la piste indienne, pour s’inspirer du modèle de  Best engineering technologies ( Bet), expérimenté en la matière.

La noix de cajou est toujours vendue décortiquée, à cause de l’huile corrosive contenue entre ses deux coquilles. Elle est habituellement rôtie dans l’huile, puis additionnée ou non de sel. C’est l’un des fruits à écale et oléagineux (qu’on appelle souvent à tort « noix ») les moins riches en lipides. En plus de posséder un contenu en vitamines et minéraux des plus intéressants, elle contient des principes actifs qui lui confèrent des bénéfices pour la santé.

Principes actifs et propriétés de la noix de cajou

Pour les fruits à écale (pistache, amande, etc.) et oléagineux (pacane, noix, etc.) en général

Plusieurs études épidémiologiques et cliniques associent une consommation régulière de fruits à écale et oléagineux à divers bienfaits pour la santé.

Ils auraient un effet hypocholestérolémiant et ils diminueraient le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 23, de calculs biliaires et d’ablation de la vésicule biliaire, et de cancer du côlon chez la femme. La quantité de fruits à écale et oléagineux à consommer pour obtenir des bénéfices santé équivaut, dans la plupart des études, à environ cinq portions de 30 g par semaine.

Pour la noix de cajou

Acides gras monoinsaturés. Comme la plupart des fruits à écale et oléagineux, près des trois quarts des calories totales de la noix de cajou sont des lipides (gras). La majorité (60 %) de ces lipides est sous forme d’acides gras monoinsaturés, un type de gras ayant des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire.

En effet, le remplacement des acides gras saturés dans l’alimentation par des acides gras monoinsaturés amène une diminution du cholestérol total et du LDL (« mauvais » cholestérol), sans réduire le HDL (« bon » cholestérol).

À ce jour, une seule étude a évalué l’effet de la consommation de noix de cajou sur certains marqueurs métaboliques liés aux maladies cardiovasculaires, comme les taux de lipides et de glucose sanguins et la tension artérielle. Elle a été menée chez des sujets obèses, souffrant du syndrome métabolique.

Dans cette étude nutritionnelle randomisée, aucun effet significatif n’a été observé chez le groupe consommant des noix de cajou comparativement au groupe témoin. La noix de cajou contient pourtant un type de lipides favorables à la santé cardiovasculaire, d’où l’importance d’effectuer davantage d’études concernant les bénéfices reliés à sa consommation.

Phytostérols

Les phytostérols sont des composés présents dans les végétaux et dont la structure s’apparente à celle du cholestérol. Une méta-analyse de 41 essais cliniques a montré que la prise quotidienne de 2 g de phytostérols réduisait de 10 % le taux de cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol). Cette réduction pouvait atteindre 20 % dans le cadre d’une diète faible en gras saturés et en cholestérol.

Une étude a évalué le contenu en phytostérols de la noix de cajou à 150 mg par portion de 100 g. À titre de comparaison, une même quantité d’amandes en contient 200 mg et les championnes, les graines de sésame, en contiennent 400 mg.

Le contenu en phytostérols des végétaux étant malgré tout relativement faible, il est pratiquement impossible d’obtenir un apport de 2 g par jour seulement à partir des aliments. Pour le moment, Santé Canada ne permet pas la commercialisation d’aliments enrichis en phytostérols.

Même si les effets des phytostérols présents naturellement dans les aliments n’ont pas été évalués directement, il est possible de supposer qu’ils demeurent intéressants pour la santé cardiovasculaire.

Antioxydants. Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers seraient impliqués dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Des auteurs ont évalué que la noix de cajou possède une des plus faibles teneurs en antioxydants parmi les fruits à écale et oléagineux, par exemple la noix, l’amande, la pacane, la pistache et la noisette.

La capacité antioxydante de la noix de cajou a été constatée in vitro, mais jusqu’à maintenant, ses antioxydants ont été peu caractérisés. On sait qu’elle contient de la vitamine E, présente principalement sous forme de gamma-tocophérol. De façon générale, les tocophérols sont de puissants antioxydants qui possèdent des effets protecteurs contre les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'hypertension et le déclin cognitif.

 

ALFRED KOUAME

Read 5018 times Last modified on samedi, 08 juillet 2017 08:41