Développement de la zone côtière : Les acteurs de la question définissent des indicateurs et produits de base

Développement de la zone côtière : Les acteurs de la question définissent des indicateurs et produits de base

vendredi, 14 août 2015 11:52

Le projet, exécuté par le Ministère en charge de l’environnement, comprend deux composantes qui sont, le renforcement du système de gestion de l’information environnementale (SGIE) existant et des acteurs en matière d’environnement dans la zone côtière

Développement de la zone côtière : Les acteurs de la question définissent des indicateurs et produits de base

Depuis le 12 et ce jusqu’au 14 août 2015 est organisée une session de validation des travaux de définition des indicateurs et produits (tableaux de bords, graphes, éléments de cartographie…) à refléter au niveau du système d’information environnementale pour le développement de la zone côtière, est organisée.

La Côte d'Ivoire, en tant que partie prenante aux conventions de Rio, s'est engagée en 2004 dans le processus d'auto-évaluation des capacités à renforcer pour la gestion de l'environnement mondial initié en janvier 2000 par le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM) en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Cet exercice d'autoévaluation a révélé onze (11) contraintes intersectorielles dont le faible niveau de sensibilisation et des connaissances pour une meilleure prise de décision, consécutif au fait que les données et l’information environnementales sont dispersées, souvent anciennes, partielles et d’accèsdifficile. 

Pour ce faire, la Côte d’Ivoire, à travers le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, et avec l’appui du PNUD, a élaboré et soumis au secrétariat du FEM le projet intitulé « Renforcement du système de gestion de l’information environnementale pour le développement de la zone Côtière de Côte d’Ivoire en réponse aux objectifs des conventions de Rio ». Il vise à renforcer les capacités des acteurs nationaux et locaux en matière de gestion de l'information environnementale en vue  d'améliorer la prise de décision dans la gestion de l’environnement en zone côtière dans le pays et contribuer à atteindre ainsi les objectifs environnementaux nationaux et mondiaux.

Le projet, exécuté par le Ministère en charge de l’environnement, comprend deux composantes qui sont, le renforcement du système de gestion de l’information environnementale (SGIE) existant et des acteurs en matière d’environnement dans la zone côtière; et  la création de sites pilotes (Grand-Bassam, Port-Bouet, Grand Lahou, et San-Pedro) en vue de tester le SGIE à l’échelle locale pour sa réplication ultérieure dans toutes les zones côtières de la Côte d’Ivoire.

Dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet, une analyse de la situation concernant les données et informations environnementales tant au niveau national que local (avec un accent sur la zone côtière) a été réalisée. Elle a permis de mettre en évidence un certain nombre de problématiques environnementales de la zone côtière qui sont entre autres: l’érosion côtière, l’ensablement des embouchures, l’inondation, la pollution des eaux, la dégradation des écosystèmes, la mauvaise gestion des déchets ménagers et l’occupation anarchique de l’espace.

Kamagaté Issouf
(SGIE)

 

Lu 2110 fois Dernière modification le mercredi, 19 août 2015 17:08